Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Saint-Exupéry : le robot gare votre voiture !

le - - Actualité

Saint-Exupéry : le robot gare votre voiture !
© Michel Godet 2019

Dans l'attente des automobiles totalement autonomes, la plateforme aéroportuaire de Lyon Saint-Exupéry officialise son service robotisé de conciergerie dédié aux voitures souhaitant stationner sur le site. Ce service met en œuvre quatre robots voituriers qui prennent en charge votre voiture et la gare sans aide humaine et par tous les temps.

La méthode existe déjà en intérieur, mais c'est une première à ciel ouvert. Une démarche qui illustre la politique continue d'innovation de l'aéroport géré par Vinci Airports.

Présenté officiellement la semaine dernière, ce service innovant se déploie sur le parking P5+. Concrètement, le client se présente devant l'un des huit box dédiés, s'identifie avec son smartphone après avoir fait une réservation sur Internet et entre sa voiture dans le box. Il peut alors décharger ses bagages, fermer sa voiture à clef (et les garder) et prendre la navette située juste à quelques encablures pour aller prendre son avion.

Tout le reste est entièrement automatique. L'un des quatre robots voituriers baptisé « Stan » (moteur électrique) vient alors prendre le véhicule pour le garer sur l'une des places du P5+ de manière optimisée, particulièrement en fonction de l'horaire de retour.

Dès la fin mars, quelque 500 places seront dédiées au service, avec à terme douze box d'accueil des voitures avec un tarif flexible selon la durée de stationnement et un surcoût de quelques euros lié à cette offre de service.

Au-delà du robot lui-même développé par la startup Stanley Robotics, issu du monde de la voiture autonome, c'est surtout l'intelligence artificielle gérant l'ensemble du service qui est à mettre en avant. Sur l'aspect financier, Tanguy Bertolus président du directoire d'aéroports de Lyon est plus disert et parle d'un investissement de plusieurs millions d'euros sur plusieurs années.

Parallèlement, le fait de pouvoir garer des voitures les unes contre les autres avec un minimum d'espace entre elles devrait à terme économiser près de 50% de superficie, le tout allant dans le sens d'enjeux de développement et d'impact sur l'environnement.

L'un des quatre actionnaires et CEO de la startup, Clément Boussard, insiste par ailleurs sur sa stratégie qui s'inscrit dans une dynamique d'accompagnement de la croissance des aéroports, particulièrement quant à la gestion de la problématique de stockage des véhicules sur les parkings, en se félicitant du partenariat développé avec "Saint-Ex".




Michel GODET
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer