AccueilActualitéSociétéRufus Wainwright, en toute intimité

Rufus Wainwright, en toute intimité

Rufus Wainwright voit le jour au Canada et baigne depuis sa plus tendre enfance dans la musique classique, le folk ou encore le music-hall.

ActualitéSociété Publié le ,

Il faut dire qu’il a de qui tenir : son père est l’auteur-compositeur-interprète américain Loudon Wainwright III et sa mère, la chanteuse canadienne Anna McGarrigle. Sans oublier sa petite soeur, Martha Wainwright, qui est une chanteuse canado-américaine de folk-pop qui connait sa part de succès. Il commence à apprendre le piano à l’âge de six ans, puis publie à treize ans sa première chanson, I’m A-Runnin’ pour la bande originale du film Les Aventuriers du timbre perdu, oeuvre cinématographique dans laquelle il fait une apparition. Ce morceau lui vaudra un Genie Award au Canada pour la meilleure chanson originale. Trois années plus tard, il fait ses premiers pas sur scène en tant que pianiste aux côtés des soeurs Anna et Kate McGarrigle, sa mère et sa tante. Puis, il se penchera sur un autre instrument, la guitare, avant de se mettre à composer. Rufus Wainwright va alors suivre des études secondaires à New York et se passionner pour des artistes comme Nina Simone, Edith Piaf, Judy Garland, Schubert… .../...

Lire la suite dans le Tout Lyon Affiches n° 5055 du samedi 29 juin 2013

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 12 août 2022

Journal du12 août 2022

Journal du 05 août 2022

Journal du05 août 2022

Journal du 30 juillet 2022

Journal du30 juillet 2022

Journal du 23 juillet 2022

Journal du23 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?