AccueilCollectivitésRue des deux Joannès (Lyon) : un nouvel axe nord-sud dans le 9e arrondissement

Rue des deux Joannès (Lyon) : un nouvel axe nord-sud dans le 9e arrondissement

Vaise a eu un passé industriel qui est en train d’être gommé.

Collectivités Publié le ,

Alors que la première ZAC du quartier de l’Industrie a été achevée il y a quelques années, la deuxième est en travaux et les dernières usines sont tombées récemment. Dans l’avenir, des milliers de personnes emménageront entre la rue Joannès Carret et le quai Sédaillan. Elles rejoindront les habitants qui ont investi les programmes livrés ces dernières années entre la rue Saint-Cyr et le quai du commerce. Sans compter tous les programmes le long de la rue Marietton. Mécaniquement, le nombre d’automobilistes a, et va augmenter. D’autant que le quartier de l’Industrie s’est aussi paré de très nombreux bâtiments de bureaux et d’équipements de loisirs. « Pour que tout cela fonctionne, il fallait accompagner le mouvement avec de nouvelles voiries », explique Pierre Abadie, viceprésident du Grand Lyon délégué à la voirie. « Ce qui nous a amené à l’idée de créer une nouvelle voie, parallèle aux berges. Il y a en effet une retenue de voitures sur les quais de Saône et un nouvel axe peut sans doute améliorer la fluidité », précise l’élu.
Au départ, il s’agissait de créer un axe nord-sud depuis le débouché de la rue Joannès Carret jusque dans le quartier Marietton. Puis, un nouveau paramètre est entré en jeu. En effet, un projet immobilier a été révélé sur le site d’un ancien supermarché, entre la rue Marietton et la rue Diebold, à l’Est de la voie de chemin de fer. En 2009, la législation introduit un nouvel outil d’urbanisme : le Projet Urbain Partenarial, qui permet à la collectivité de demander aux acteurs privés d’un projet immobilier, de financer les infrastructures (écoles, crèches…) et les voiries qu’il rend nécessaire de construire. Il est alors apparu possible de prolonger le nouvel axe jusqu’à la rue Marietton, avec un tronçon gratuit pour la collectivité qui plus est. Alors pourquoi ne pas aller encore plus loin ? L’idée fait son chemin. Et l’on envisage désormais une nouvelle liaison interquartiers, entre l’Industrie et Gorge de Loup. Plus précisément entre, au Nord, la rue Joannès Carret (du nom de l’ancien patron des pâtes Rivoire & Carret) et, au Sud, la rue Joannès Masset (du nom d’un ancien élu de la ville). Soit 3,3 km d’une voie désormais baptisée, provisoirement, la « rue des deux Joannès ». Pour les automobilistes venant du Nord ou du Sud, il ne deviendrait alors plus forcément indispensable d’emprunter la rue Marietton et/ou les quais de Saône. D’où les espoirs pour réduire les problèmes de circulation. Où en est-on ? La réponse, tronçon par tronçon, du nord au sud. .../...


Lire la suite dans le Tout Lyon Affiches n° 5130 du samedi 6 décembre 2014

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?