AccueilCollectivitésRTE prépare l'avenir

RTE prépare l'avenir

RTE prépare l'avenir

Collectivités Publié le ,

« Notre situation monopolistique ne doit pas nous écarter de notre mission de service publique au service des collectivités et des entreprises » lançait François Brottes en introduction d'une conférence 4.0 présentant les grandes lignes de la politique énergétique de RTE, qu'il préside, pour les années à venir.

Munis d'un casque de réalité virtuelle, les participants à cette rencontre on pu voyager à travers le réseau électrique de l'opérateur et s'immerger des nouvelles technologies qui permettront d'optimiser la gestion de celui-ci. "Dans une période très dense et très rapide, avec la diversification des acteurs, nous sommes amenés à anticiper les nouveaux usages notamment dans le cadre des énergies intermittentes qui impliquent plus de production que de besoin et posent un problème évident de stockage » explique F. Brottes.

Rappelant que RTE n'a pas vocation à stocker l'énergie produite mais à la distribuer, le dirigeant avoue la complexité avec laquelle l'opérateur devra appréhender son métier dans le futur : recharge des batteries pour véhicules électrique, transition énergétique, péréquation… l'ensemble des grands enjeux a été passé au crible. A noter, l'expérimentation depuis 2011 de l'utilisation des drones au sein de RTE. En Auvergne Rhône-Alpes trois équipes animent ce laboratoire destiné à éprouver cette technologie pour la rendre pérenne à terme.

Qu'il s'agisse de survoler des infrastructures difficiles d'accès par les équipes au sol afin de récupérer des données sur l'état du réseau via des photographies ou de permettre de dérouler du câble, l'utilisation de tels engins apparaît pertinente pour RTE qui souhaite d'ailleurs maintenir en interne cette compétence « drones ». En 2018, la décision devrait être prise de valider l'expérimentation pour la rendre pleinement opérationnelle.

Jonage : le centre de formation accueille un campus « innovation »

Le centre de formation de RTE, situé dans l'Est Lyonnais est unique en France. Il associe deux pôles importants : la théorie avec des pavillons de formation innovants et la pratique dans une grande halle technique accueillant des installations pédagogiques à haute et très haute tension « grandeur nature » (postes, transformateurs et lignes électriques écoles). 2 500 salariés développent leurs compétences dans ce centre chaque année. Avec le projet Transfo qui verra le jour en 2020, le centre de Jonage va s'étendre sur 30 000 m² contre 14 000 m2 actuellement. Il accueillera 330 postes de travail pour devenir un véritable campus de formation et d'innovation, grâce à la relocalisation d'entités Parisiennes. De l'open innovation sera également proposé pour des entreprises innovantes qui voudraient tester et expérimenter de nouvelles technologies sur le réseau RTE.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 15 janvier 2022

Journal du15 janvier 2022

Journal du 06 janvier 2022

Journal du06 janvier 2022

Journal du 01 janvier 2022

Journal du01 janvier 2022

Journal du 23 décembre 2021

Journal du23 décembre 2021

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?