AccueilIndustrieRTE investit plus en Auvergne Rhône-Alpes

RTE investit plus en Auvergne Rhône-Alpes

Après avoir investi un peu plus de 200 M€ en Auvergne Rhône-Alpes en 2015, RTE va encore augmenter son effort cette année, pour renforcer et développer le réseau de transport sur le territoire régional.
RTE investit plus en Auvergne Rhône-Alpes
Photo DR - Frédéric Dohet, délégué RTE Auvergne Rhône-Alpes

EconomieIndustrie Publié le ,

En 2016, RTE prévoit d’investir 264 M€ en région Auvergne Rhône-Alpes. Une enveloppe en forte progression, puisque l’entreprise a engagé 205 M€ l’année dernière. Après avoir modernisé et renforcé l’alimentation électrique de la région lyonnaise, notamment avec l’extension du poste électrique de Confluence en 2014, RTE s’est lancé en 2015 dans plusieurs grands projets, dont certains l’ont conduit jusqu’à la frontière italienne. Ces opérations majeures devant s’étaler sur plusieurs années, elles seront encore au programme de RTE cette année et les suivantes.
« Il s’agit d’opérations structurantes qui vont nous permettre de faire face au défi de la transition énergétique, explique Frédéric Dohet, Délégué RTE en Auvergne Rhône-Alpes. Ainsi, le développement du parc éolien installé en Auvergne nécessite que l’on investisse, car la ligne qui alimente l’axe entre Le Puy-en-Velay, l’Yssingelais et Saint-Etienne a atteint ses limites et nous devons renforcer le réseau électrique pour anticiper les développements futurs du territoire. »
Par ailleurs, au travers de ces investissements, RTE affirme son ambition d’ancrage sur le territoire régional. La mise en chantier de son futur siège régional, qui verra le jour au cœur de la ZAC des Girondins, dans le quartier de Lyon-Gerland, à l’horizon 2017, en témoigne. « Nous regrouperons alors nos équipes lyonnaises, soit plus de 500 personnes sur un seul site », précise Frédéric Dohet.
Au total, sur la période courant de 2015 à 2020, RTE devrait investir environ 1 Md€ en région Auvergne Rhône-Alpes. Une ressource financière dont les entreprises régionales profiteront largement. « RTE sollicite de nombreuses entreprises locales autour de ces chantiers, rappelle Frédéric Dohet. Ainsi, depuis 2013, nous avons engagé une action avec l’ensemble des acteurs économiques ligériens pour optimiser les retombées sur le tissu local. »

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?