AccueilEconomieFinancesRothschild Martin Maurel : après la fusion, le développement

Rothschild Martin Maurel : après la fusion, le développement

Rothschild Martin Maurel (21 Mds € en activité de banque privée et 22 Mds € en gestion d'actifs) s'affiche comme l'une des dernières banques familiales et indépendantes en France. Un peu plus d'un an après son opération de fusion, l'établissement termine son processus d'intégration des équipes et des process des deux ex-entités qui la composent. A Lyon, les ambitions sont fortes autour de la gestion de fortune des entrepreneurs familiaux.
Rothschild Martin Maurel : après la fusion, le développement

EconomieFinances Publié le ,

Une banque familiale d'entrepreneurs pour les entrepreneurs familiaux. Voici comment pourrait se définir l'essence même de Rothschild Martin Maurel. Et la fusion effective des deux établissements bancaires n'a en rien freiné cette ambition tout comme les velléités de développement autour de ses expertises en banque privée et d'entreprises.

« Cette fusion fait sens car les métiers ainsi que la géographie de nos implantations étaient complémentaires » explique Alain Massiera, associé gérant de Rothschild Martin Maurel.

La banque nouvellement formée constitue un maillage régional fort sur l'axe Paris-Lyon-Marseille – Aix-en-Provence (plus Monaco et Grenoble) autour de la gestion d'actifs et des activités entreprises. Un axe stratégique surtout lorsque s'y concentrent 75% des fortunes imposables de l'ex-ISF.

« Nous agissons spécifiquement dans la structuration du patrimoine des entrepreneurs et de nos clients en général avec une forte valeur ajoutée sur le conseil et la gestion des actifs financiers patrimoniaux » poursuit Alain Massiera.

« Dans le cadre d'un environnement réglementaire plus exigeant, et notamment de la réglementation MIFID applicable à toutes les banques en France et en Europe depuis le 3 janvier 2018, l'activité de conseil verbal en investissement non contractualisé n'est plus possible, et donc, seuls les mandats de gestion discrétionnaires et/ou de conseil sont permis. Dans notre cas, pour créer de la valeur et conserver un modèle familial, nous privilégions une approche personnalisée et sur-mesure dans la définition des objectifs de nos clients et favorisons les mandats de gestion discrétionnaires, définis en fonction du profil d'investissement spécifique de chaque client/famille. » poursuit l'associé gérant.

Bruno Mirieu de Labarre

Bruno Mirieu de Labarre, directeur régional de la succursale régionale située à Lyon, pilote actuellement l'intégration des nouveaux process nés de la fusion, en consolidant et formant localement les équipes locales, tout en gérant les travaux importants du siège installé rue Neuve, actuellement en chantier. Il va surtout pouvoir déployer une nouvelle offre de services, diversifiée et sur-mesure auprès de ses clients existants ainsi que des prospects. Présent dans 44 pays, le groupe bancaire compte également intensifier l'accompagnement des entreprises à l'international.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

Journal du 29 avril 2022

Journal du29 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?