AccueilEconomieServicesRossignol veut se diversifier dans le vélo

Rossignol veut se diversifier dans le vélo

Fidèle à la stratégie de « désaisonnalisation » évoquée depuis quelques années, le groupe Rossignol souhaite prendre le contrôle du fabricant de cycles isérois haut de gamme Time Sport.
Rossignol veut se diversifier dans le vélo
© : dr - Bruno Cercley, Pdg de Rossignol

EconomieServices Publié le ,

Après avoir tenté de racheter Look Cycle, le groupe Rossignol vient d’annoncer qu’il était entré en négociation exclusive en vue de l’acquisition de la société Time Sport, qui réalise un chiffre d’affaires de 14 M€ et assure actuellement 70 % de sa production dans l’Hexagone. Cette opération, si elle aboutit, s’inscrit dans la stratégie de diversification et surtout de « désaisonnalisation » des activités de Rossignol, réaffirmée à maintes reprises par Bruno Cercley, son pdg.
Pour l’heure, les dirigeants de Time Sport ne souhaitent pas s’exprimer sur l’issue de cette proposition. Toutefois, l’offre de Rossignol (241 M€ de chiffre d’affaires et une démarche résolument offensive en matière de R&D), constitue une réelle opportunité pour une entreprise qui, récemment, a fait l’objet d’une procédure de sauvegarde. Fondée en 1986 à Vaulx-Milieu, dans l’Isère, Time Sport s’est distingué par ses innovations : pédales automatiques fourche Aktiv anti-vibrations.
En dehors de la proximité géographique qui rapproche les deux entreprises, les activités de Time viennent naturellement compléter celles du groupe Rossignol. Si les univers du ski et du vélo sont très différents sur le plan industriel et commercial, le fabricant de cycles pourra s’appuyer sur la R&D de Rossignol, qui vient d’annoncer un partenariat avec CEA Tech, ainsi que sur l’implantation du groupe à l’international. Enfin, selon notre confrère Outdoor Experts, Rossignol pourrait développer l’offre Time dans le textile, à l’instar de Salomon et Mavic.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?