AccueilEconomieServicesRonalpia : premier bilan encourageant

Ronalpia : premier bilan encourageant

A l'occasion de ses trois ans d'existence, l'incubateur d'entrepreneurs sociaux Ronalpia dresse un premier bilan, tout en affichant ses nouvelles ambitions de développement.
Ronalpia : premier bilan encourageant
Photo D.R. - Léna Geitner (première à gauche) avec l'ensemble de l'équipe de Ronalpia. A droite, Jean-Luc Guiraud, son p

EconomieServices Publié le ,

Crée en 2013 par Lena Geitner, alors jeune diplômée de l'école 3A, Ronalpia a pour vocation de détecter, sélectionner et accompagner des projets issus de l'économie sociale et solidaire (ESS) qui répondent à des enjeux sociaux, sociétaux et environnementaux du territoire.

En trois ans, l'équipe (3 salariés en 2016, 13 accompagnateurs et 25 experts associés) s'est rapidement étoffée. Elle a repéré 230 projets novateurs, rencontré et conseillé 180 entrepreneurs sociaux. Elle a plus précisément soutenu 22 entrepreneurs sociaux dans son programme d'incubation de 9 mois.

Une méthode, basée sur l'accompagnement individuel stratégique, mais aussi sur un système communautaire éclectique, fait de rencontres professionnelles, de déjeuners de travail thématique et de mise en réseau, qui commence à faire ses preuves : " 95% des incubés sont encore en activité, c'est notre plus grande fierté ", souligne Léna Geitner. De bons résultats (les 22 entrepreneurs ont déjà créé 34 emplois et levé 980 560 €) qui donnent des ailes à l'incubateur.

À Lyon, Ronalpia (budget annuel : 200 000 € en 2015) va déployer un programme d'accélération visant à développer des passerelles entre l'ESS et les grandes entreprises et un programme d'appui à l'implantation. A destination des entrepreneurs sociaux ceux qui souhaitent ouvrir une antenne lyonnaise, il compte déjà quatre essaimeurs : l'Agence du Don en Nature, Log'Ins, Singa et la Conciergerie solidaire.

Ronalpia compte également étendre son influence sur le territoire régional : dans l'Isère et dans l'Ain où deux coordinateurs sont désormais chargés de développer son programme d'incubation et en Auvergne, où il se déploiera grâce à un incubateur partenaire, Coco-shaker, un incubateur de même nature qui accompagne déjà 5 porteurs de projets. " Nous lançons ainsi notre premier appel à projet régional avec comme objectif une vingtaine d'accompagnements ", souligne Léna Geitner.

En 2017, Ronalpia, a pour objectif d'accompagner une cinquantaine d'entrepreneurs sociaux répartis sur ses 3 programmes dans l'ensemble de la région.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 05 août 2022

Journal du05 août 2022

Journal du 30 juillet 2022

Journal du30 juillet 2022

Journal du 23 juillet 2022

Journal du23 juillet 2022

Journal du 16 juillet 2022

Journal du16 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?