AccueilServicesRonalpia : premier bilan encourageant

Ronalpia : premier bilan encourageant

A l'occasion de ses trois ans d'existence, l'incubateur d'entrepreneurs sociaux Ronalpia dresse un premier bilan, tout en affichant ses nouvelles ambitions de développement.
Ronalpia : premier bilan encourageant
Photo D.R. - Léna Geitner (première à gauche) avec l'ensemble de l'équipe de Ronalpia. A droite, Jean-Luc Guiraud, son p

EconomieServices Publié le ,

Crée en 2013 par Lena Geitner, alors jeune diplômée de l'école 3A, Ronalpia a pour vocation de détecter, sélectionner et accompagner des projets issus de l'économie sociale et solidaire (ESS) qui répondent à des enjeux sociaux, sociétaux et environnementaux du territoire.

En trois ans, l'équipe (3 salariés en 2016, 13 accompagnateurs et 25 experts associés) s'est rapidement étoffée. Elle a repéré 230 projets novateurs, rencontré et conseillé 180 entrepreneurs sociaux. Elle a plus précisément soutenu 22 entrepreneurs sociaux dans son programme d'incubation de 9 mois.

Une méthode, basée sur l'accompagnement individuel stratégique, mais aussi sur un système communautaire éclectique, fait de rencontres professionnelles, de déjeuners de travail thématique et de mise en réseau, qui commence à faire ses preuves : " 95% des incubés sont encore en activité, c'est notre plus grande fierté ", souligne Léna Geitner. De bons résultats (les 22 entrepreneurs ont déjà créé 34 emplois et levé 980 560 €) qui donnent des ailes à l'incubateur.

À Lyon, Ronalpia (budget annuel : 200 000 € en 2015) va déployer un programme d'accélération visant à développer des passerelles entre l'ESS et les grandes entreprises et un programme d'appui à l'implantation. A destination des entrepreneurs sociaux ceux qui souhaitent ouvrir une antenne lyonnaise, il compte déjà quatre essaimeurs : l'Agence du Don en Nature, Log'Ins, Singa et la Conciergerie solidaire.

Ronalpia compte également étendre son influence sur le territoire régional : dans l'Isère et dans l'Ain où deux coordinateurs sont désormais chargés de développer son programme d'incubation et en Auvergne, où il se déploiera grâce à un incubateur partenaire, Coco-shaker, un incubateur de même nature qui accompagne déjà 5 porteurs de projets. " Nous lançons ainsi notre premier appel à projet régional avec comme objectif une vingtaine d'accompagnements ", souligne Léna Geitner.

En 2017, Ronalpia, a pour objectif d'accompagner une cinquantaine d'entrepreneurs sociaux répartis sur ses 3 programmes dans l'ensemble de la région.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?