Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Dialogue Rodin / Giacometti, à Martigny (Suisse)

le - - Exposition

Dialogue Rodin / Giacometti, à Martigny (Suisse)
DR - Giacometti : Homme qui marche II, plâtre patiné 1960 et Rodin : L'Homme qui marche, grand modèle, plâtre 1907

La grande exposition actuelle de la Fondation Pierre Gianadda à Martigny (Suisse) : « Conversation entre Rodin et Giacometti », met en regard les œuvres de deux géants de la sculpture : Auguste Rodin (1840-1917) et Alberto Giacometti (1901-1966).

A première vue l'on peut se demander si la comparaison entre les créations des deux hommes n'est pas un peu aléatoire mais l'on s'aperçoit vite que leurs sculptures présentent de nombreuses similitudes dans les sujets traités, dans le travail de la matière, dans leur modelé accidenté qui fait vibrer la lumière en l'accrochant sur les nombreuses facettes de leurs surfaces. Ce face à face étonnement vivant permet au public de mieux comprendre les démarches artistiques de chacun des deux artistes qui ont travaillé à des époques différentes.

Créée en partenariat avec le Musée Rodin et la Fondation Giacometti de Partis, cette exposition est la première à étudier les parallèles et les échos qui peuvent s'installer entre les œuvres. Au-travers quelque 130 œuvres (sculptures, dessins et photographies) regroupées par thème en dix sections, la présentation entraîne ses visiteurs dans les pas de ces génies de la sculpture.

Très admiratif de l'œuvre de Rodin, mort cinq ans avant son arrivée à Paris en 1922, le Suisse Giacometti fréquente l'atelier du sculpteur Antoine Bourdelle, l'un des assistants de Rodin et étudie soigneusement l'œuvre de ce sculpteur majeur, de l'immense créateur qui, en dominant son époque, a ouvert la voie à la sculpture moderne. Giacometti ira plus loin puisqu'il dématérialisera peu à peu sa sculpture pour n'en garder que l'essentiel et aboutir ainsi à ses silhouettes étirées et filiformes.

Dès l'entrée dans la grande salle de la Fondation nous nous interrogeons sur les liens qui peuvent exister entre les deux hommes, sur leur nature et sur leur forme et, en regardant palpiter la matière, nous pourrons trouver une réponse à nos questions.

Tout d'abord au centre de la salle, le monumental « Monument des Bourgeois de Calais », 1889-2005, une version récente en plâtre de l'oeuvre magistrale de Rodin. De part et d'autre, « L'Homme qui marche, grand modèle » 1907, un plâtre de Rodin, et « Homme qui marche II » un plâtre patiné de 1960 de Giacometti. Ce face à face est saisissant !

Sur le pourtour de la salle, les sculptures et quelques dessins sont exposées côte à côte pour que l'on puisse les comparer : Le thème des portraits avec le « Buste d'Eugène Guillaume » 1903, un bronze de Rodin, et le « Buste d'Annette » 1962, bronze de Giacometti. L'on remarque que le modelé « impressionniste » de ces deux sculptures parait très proche. Puis celui des Groupes avec le « Monuments des Bourgeois de Calais » 1889-2005 de Rodin, déjà cité, et « la Clairière » 1950 un bronze de Giacometti. Puis l'on note l'importance qu'ont donné les deux sculpteurs aux socles de leurs sculptures, des socles qu'ils considéraient comme leur prolongation et qui participaient à leur autonomie : « La Pensée » 1893-95, de Rodin et le « Petit buste de Silvio sur double socle » 1943-44, un bronze de Giacometti.

Tout au long du parcours circulaire l'on découvre des correspondances très nettes entre les œuvres ainsi que des affinités plastiques dans les créations des deux artistes, qui répondent par l'affirmative à nos interrogations sur les liens artistiques qui ont pu exister entre eux malgré leurs deux univers qui se sont croisés.

Cette exposition remarquable consacre l'œuvre de deux artistes d'époques et de styles différents, deux immenses sculpteurs dont les démarches novatrices ont marqué les générations suivantes.

Jusqu'au 24 novembre 2019 http://www.gianadda.ch/210_expositions/211_expositions_actuelles/

Légendes des visuels

-Rodin : Buste d'Eugène Guillaume, Bronze 1903

-Giacometti : Buste d'Anette, bronze 1962




Brigitte ROUSSEY
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer