Rio ! Bravo ?

Rio. Sa baie. La célèbre plage de Copacabana. Voilà un décor idyllique, digne d'une carte postale.

ActualitéEditos-Billets Publié le ,

Mais là-bas, les polémiques s'embrasent, à l’instar de la vasque du gigantesque Maracaña, théâtre de la cérémonie d’ouverture des jeux Olympiques. L’hygiène des sites, par exemple, interpelle. La qualité de l’eau de la baie de Guanabara épouvante les experts qui fustigent ce « plan d’eau marécageux » censé accueillir les épreuves de voile, et qui s’apparente aujourd’hui à une décharge à ciel ouvert, où se déversent les égouts. On espère des jeux propres, et pas seulement parce qu’une large partie de la délégation russe est restée à Moscou, mise au ban d’un événement où sont conviés – parfois avec les honneurs – d’anciens bannis (31 cas de dopage avérés aux JO de Pékin), essentiellement du continent hôte ! On râle côté Oural, on s’inquiète côté athlètes. La sécurité, des athlètes certes mais aussi des supporters-touristes qui débarquent en nombre, est un dossier épineux. Les autorités brésiliennes, conscientes d’un taux de criminalité domestique et de risques d’agressions terroristes élevés, affirment que les mesures idoines ont été décrétées pour obvier à tout attentat. Idem sur le plan sanitaire, la crainte Zika n’étant pas totalement écartée…
Fi du moustique ! En humble téléspectateur, on se pique au jeu. Et de plonger avec délice dans deux semaines de compétition, autour de 28 disciplines, dont les « petites dernières », le golf et le rugby à 7, un sport « universel et spectaculaire ». L’occasion de découvrir des nations (206 représentées) peu connues, comme Tuvalu, et son unique représentant, ou Sao Tomé-et-Principe. Des noms qui fleurent bon l’exotisme. Du côté du clan tricolore, les chances de succès sont réelles. De nombreux Rhodaniens courent après les breloques : le Villeurbannais Cyril Tommasone au cheval d’arçons ou l’indéboulonnable membre du quatre sans barreur poids léger, le Lyonnais Franck Solforosi. Sans oublier Mélina Robert-Michon qui pourrait être le tube de l’été. Normal, quand on lance un disque…

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?