AccueilCollectivitésRhône : Sytral mobilités vote un budget primitif 2023 de 1,5 milliard d'euros

Rhône : Sytral mobilités vote un budget primitif 2023 de 1,5 milliard d'euros

En 2023, Sytral mobilités prévoit une hausse de 29% des dépenses d'équipement et une augmentation de 12 % des recettes. Son budget primitif s'établit à 1,5 milliard d'euros.
L'évolution tarifaire moyenne sur le réseau TCL sera de 3,3 % au 1er janvier 2023.
© Nicolas Robin - L'évolution tarifaire moyenne sur le réseau TCL sera de 3,3 % au 1er janvier 2023.

Collectivités Publié le ,

Le budget primitif 2023, l’augmentation des tarifs et la construction d’un nouveau centre de maintenance et de remisage des tramways étaient les principaux dossiers à l’ordre du jour du dernier conseil d’administration de Sytral mobilités le 8 décembre.

En dépit d’une conjoncture difficile, marquée par "la hausse du coût de l’énergie qui devrait générer 40 millions d'euros de dépenses supplémentaires", l’autorité organisatrice des mobilités des territoires lyonnais, qui a prévu 2,55 milliards d'euros d’investissement sur le mandat 2021-2026, maintient ses ambitions.

1,5 milliard d'euros de budget pour 2023

Adopté à l’unanimité, le budget primitif 2023 avoisine 1,5 milliard d'euros réparti entre 925,4 millions d'euros d’exploitation et 598,4 millions d'euros d’investissement.

"Les dépenses d’équipement progresseront de 29 % à 479,1 millions d'euros, dont plus de 200 millions pour les nouveaux projets T6 nord, T9, T10 et le bus à haut niveau de service (BHNS) Part-Dieu-Sept Chemins et 140 millions pour l’achèvement des travaux de prolongement du métro B à Saint-Genis Laval et son automatisation", a détaillé Bruno Bernard.

Côté dépenses de fonctionnement, le président de Sytral mobilités a annoncé une augmentation de 12,5 % à 646,9 millions d'euros.

Lyon : TCL, le Sytral vote la fin du monopole de l’opérateur unique

Pas d’augmentation pour 57 % des abonnés TCL

Les recettes de fonctionnement devraient progresser de près de 12 % pour s’élever à 910,8 millions d'euros : 465,8 millions d'euros du versement mobilité ; 179,8 millions d'euros de contributions des collectivités membres ; 265,2 millions d'euros de recettes commerciales. Alors que le taux du versement mobilité est limité à 2 %, Bruno Bernard a appelé à un déplafonnement.

Si l’évolution tarifaire a prêté à débats, certains tarifs augmenteront bien au 1er janvier 2023. Il y a quelques mois, il était envisagé une augmentation au niveau de l’inflation ; finalement, la hausse moyenne sera limitée à 3,3 % sur le réseau TCL et 3 % sur les réseaux Libellule et Cars du Rhône.

"Pour 57 % des abonnés TCL, il n’y aura pas d’augmentation", a souligné le président de Sytral mobilités. L’abonnement mensuel plein tarif coûtera 3 euros de plus, soit 69,40 € et le carnet de tickets atteindra 19 €, soit 1 euro supplémentaire.

Un nouveau centre de maintenance des tramways sur l’ex-site Fagor-Brandt

Pour préparer l’avenir, les élus ont approuvé la réalisation d’un nouveau centre de maintenance et de remisage des tramways. Cet équipement sera construit sur le site des anciennes usines Fagor-Brandt dans le 7e arrondissement de Lyon.

Ce terrain de 50 000 m2 faisait l’objet d’une occupation temporaire pour des événements culturels. "Ce projet représente un budget prévisionnel de 100 millions d'euros. Les travaux devraient démarrer mi-2025 pour une livraison mi-2028", a exposé Béatrice Vessiller, précisant que l’implantation d’activités artisanales serait aussi étudiée.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 04 février 2023

Journal du04 février 2023

Journal du 28 janvier 2023

Journal du28 janvier 2023

Journal du 21 janvier 2023

Journal du21 janvier 2023

Journal du 14 janvier 2023

Journal du14 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?