AccueilCollectivitésRhône + Handicap = outil numérique solidaire

Rhône + Handicap = outil numérique solidaire

Le département du Rhône a développé et mis en place un site internet destiné à simplifier la vie des personnes en situation de handicap. Une innovation qui n'a pas l'intention de se substituer au contact humain.
Rhône + Handicap = outil numérique solidaire

Collectivités Publié le ,

« Les démarches administratives pour les personnes qui souhaitent déposer une demande de compensation de handicap sont un vrai parcours du combattant. Face à ce constat, le département du Rhône, en collaboration avec des associations représentant des personnes handicapées, a choisi de faire un schéma de solidarité et de construire une plate-forme numérique pour faciliter l'accès aux informations, au dépôt et au suivi de dossier », explique Thomas Ravier, vice-président en charge du handicap, des ainés et de la santé au sein du département du Rhône. Cette co-construction a permis de prendre en compte les différents points de vue des futurs utilisateurs et de faire émerger des idées centrées sur la réalité des besoins des personnes en situation de handicap. Un soin tout particulier a été accordé à l'interactivité et à la lisibilité des informations du site « Rhône + Handicap ». Le logiciel, conçu par les services du département, représente une innovation que d'autres départements ne tarderont pas à reproduire après en avoir obtenu l'autorisation. Grâce à la performance de ses ressources informatiques, le département du Rhône était déjà à l'initiative de la création du site « Rhône + Notaires », à destination des études notariales en charge d'une succession.

Une phase test du site « Rhône + Handicap » a ainsi été proposée à mille personnes, 200 d'entre elles ont immédiatement adopté le système. « La méthode est intuitive et fonctionnelle. Elle simplifie la vie des utilisateurs. Mais elle ne remplace pas pour autant le contact humain qui est primordial. C'est un outil supplémentaire qui permet de gagner du temps en interne et de le transformer en temps d'accompagnement. Une deuxième étape permettra plus tard de dématérialiser et stocker toutes les données des utilisateurs », ajoute Thomas Ravier.

Le département, dont le budget handicap est de 75 M €, instruit chaque année 10 000 dossiers.

A.G.-P.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

Journal du 29 avril 2022

Journal du29 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?