AccueilVie juridiqueDroitRevue du Barreau : place au spectacle avec les avocats lyonnais

Revue du Barreau : place au spectacle avec les avocats lyonnais

Les 6,7 et 8 juillet prochains, la Salle 3000 accueillera le nouveau spectacle de la Revue du Barreau. Les 56 avocats lyonnais de la troupe du Barreau de Lyon perpétuent ce grand évènement ordinal crée en 1949, qui se veut grinçant, drôle et musical.
Anne Bolland-Blanchard et Pierre-Jean Ferry
© DR - Anne Bolland-Blanchard et Pierre-Jean Ferry

Vie juridiqueDroit Publié le ,

Sous la houlette de Mes Anne Bolland-Blanchard et Pierre-Jean Ferry, la Revue du Barreau, retourne sur scène trois ans après son dernier spectacle. Changement de décor cette année puisque les trois représentations programmées du 6 au 8 juillet, se dérouleront à la Salle 3000 à la Cité Internationale de Lyon. L’édition précédente avait eu lieu au Théâtre des Célestins.

Un thème cher au Barreau de Lyon, qui a toujours défendu les libertés individuelles, et dont l’écho résonnera forcément plus fort après ces deux dernières années marquées par les confinements et des crises profondes qu’a vécu le monde de la justice.

Parmi les indiscrétions recueillies : si les textes restent toujours aussi bien travaillés, sur fond d’humour, parfois grinçant (mais jamais irrespectueux), une plus large place est donnée à la musique. Un orchestre de quatre musiciens sera présent sur scène et la troupe s’est attachée les services d’un coach vocal en la personne de Stéphane White chanteur et musicien lyonnais.

"Nous avons toujours à cœur de traiter à notre manière, les dysfonctionnements de nos juridictions, d’autant plus avec un confrère Garde des Sceaux ! Et nous n’oublions pas nos élus locaux. Il s’agit de terrains de jeux immenses qui nous ont bien inspirés pendant l’écriture qui s’est majoritairement déroulée durant la période Covid" ajoute Anne Bolland-Blanchard.

"Derrière sa légèreté de ton, le spectacle diffuse un message plus profond : l’avocat est le champion de la liberté et de la confraternité. En cela nous nous estimons légitimes de parler des libertés. Mais c’est d’abord un plaisir de se retrouver après deux années troublées" complète Pierre-Jean Ferry.

Tout deux se réjouissent par ailleurs d’avoir pu mobiliser autant d’avocats pour préparer cette nouvelle édition. « Nous avons dû refuser du monde et c’était un déchirement tant on a pu s’émerveiller des talents exprimés » précise Pierre-Jean Ferry.

Depuis le 19 avril, la billetterie est ouverte en ligne et financera une partie du budget nécessaire à la production artistique, complétée par du sponsoring.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 26 novembre 2022

Journal du26 novembre 2022

Journal du 19 novembre 2022

Journal du19 novembre 2022

Journal du 12 novembre 2022

Journal du12 novembre 2022

Journal du 04 novembre 2022

Journal du04 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?