AccueilCultureCinémaCinéma / "Revenir", portraits sans concession dans le monde agricole

Cinéma / "Revenir", portraits sans concession dans le monde agricole

Cinéma /
DR - Revenir avec Niels Schneider, Adèle Exarchopoulos, Roman Coustère Hachez (avec le casque)

CultureCinéma Publié le ,

Le film est co-produit par Auvergne-Rhône Alpes Cinéma, et fut tourné dans la Drôme, en août et septembre 2018 entre Valence et Montélimar, à Comps et au Poët-Célard.

Lauréat d'un prix du scénario à la Mostra de Venise, Revenir traite un sujet inspiré du roman de Serge Joncour, L'amour sans le faire. Le scénario a été établi avec Philippe Lioret (le réalisateur de Welcome) et l'auteur Diastème.

Dans cette adaptation, on découvre un homme qui revient chez les siens après 12 ans passés au Québec, la maladie de sa mère, ses rapports difficiles avec un père taiseux, un frère décédé dans des conditions tenues secrètes, la femme de ce frère avec son enfant, le tout dans un monde agricole en déclin total.

A priori, tout cela n'est pas très tordant, mais la mise en scène sauve le film qui aurait pu tomber dans le pathos. Les acteurs, Niels Schneider, Adèle Exarchopoulos, Patrick d'Assumpçao, et le petit garçon de 6 ans, Roman Coustère Hachez, excellent, qui joue le neveu, portent un film qui peut pêcher parfois par un soupçon de lourdeur.

Revenir montre avec un réalisme troublant un monde agricole en pleine perte de sens, parfois sans cheptel, sans activité... Le père, joué par l'émouvant Patrick d'Assumpçao, porte sur lui, sur son visage, jusque dans ses cheveux gras collés à son front, le malheur d'une vie broyée. Une lueur d'espoir percera.

La réalisatrice travaille actuellement sur une adaptation de Tu t'appelais Maria, le roman de la journaliste Vanessa Schneider, sœur de l'actrice décédée Maria Schneider. On a hâte de voir le travail de cette cinéaste sensible et prometteuse.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?