Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Retro musique classique

le - - Retrospective 2015

Retro musique classique
© Bertrand Pichène /CCR Ambronay - Sébastien Daucé et l'Ensemble Correspondances à Ambronay

Les concerts qui ont marqué l'année

L’année de Correspondances

Ensemble en résidence à Ambronay, où chaque année, il dévoile un pan de la musique française du XVIIème siècle, Diapason d’or du meilleur enregistrement de musique baroque vocale avec les Leçons de Ténèbres de Lalande, Correspondances a fait l’événement de la rentrée discographique avec Le Concert royal de la Nuit. Ce programme imaginé d’après la commande de Mazarin, en 1653, pour marquer les esprits et asseoir le pouvoir de Louis XIV, a enthousiasmé le public de la Chapelle de la Trinité.  Ces deux enregistrements, publiés chez Harmonia Mundi, font suite à d’autres albums avec lesquels le claveciniste et chef d’orchestre Sébastien Daucé ancre son ensemble dans le paysage musical français. En moins de cinq ans, Correspondances a brûlé toutes les étapes,  ringardisant de nombreuses formations qui se contentent de revisiter le répertoire. Pour un nombre croissant de mélomanes, l’ensemble lyonnais boxe dans la même catégorie que les Arts Florissants de William Christie ou le Collegium vocale de Philippe Herreweghe. S’ils continuent sur cette trajectoire gageons que, dans moins de cinq ans, Sébastien Daucé et ses complices auront écrasé la concurrence.


Christophe Honoré honore Debussy

Après la réussite du Dialogue des Carmélites de Poulenc, premier opéra signé par ce touche-à-tout connu du public cinéphile et des lecteurs, Christophe Honoré a transformé l’essai avec Pelléas et Mélisande, un autre ouvrage casse-gueule du répertoire. Tournant le dos à l’écrin dans lequel l’enferment beaucoup de metteurs en scène, comme s’ils se trouvaient au chevet d’une œuvre fragile, qu’il faut prendre délicatement, sa lecture éclaire la part d’humanité, de violence et de passions. Victimes de l’univers castrateur dans lequel ils vivent, les personnages hésitent à se rebeller. Pelléas et Mélisande résisteront, au prix de leur vie, Golaud de sa santé mentale. Le tout dans un décor de friche industrielle, d’ateliers désertés, hantés par les dernières ouvrières dans une atmosphère de misère qui rappelle celle des films des frères Dardenne ou les Maigret  tournés avec Bruno Cremer dans les brumes du nord. Exit la tentation de l’extatique, du propos éthéré, vaguement esthétisant, de cet impressionnisme dans lequel on plonge Claude Debussy... à tort.

 

Galileo, la divine surprise de Galileo

Nouveaux venus dans la galaxie baroque, Benjamin Chénier et le Galilei Consort ont recréé la Messe pour la naissance Grand Dauphin de Giovanni Rovetta, commande de l’ambassadeur de France à Venise pour la naissance du futur Louis XIV. Ce coup d’essai vaut coup de maître pour ce tout jeune ensemble lyonnais invité pour la première fois au festival d’Ambronay. Cette messe déploie toute la panoplie des combinaisons de timbres (soli, duos, chœurs, sonates pour instruments, tutti...) et les effets d’écho et de spatialisation (le plain chant dans la galerie supérieure). Un vrai régal pour les oreilles, chatouillées dans le sens de l’ouïe par des voix biens timbrées, lyriques, qui ont de la matière. Benjamin Chénier nous l’assure. Dans ses cartons, il a encore beaucoup de pages de la même eau, écrites par  Rovetta et ses contemporains. Qu’attend-il pour nous les faire découvrir?






Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer