AccueilDossiersRetrospective 2015Retro - les entreprises de l'année

Retro - les entreprises de l'année

.
Retro - les entreprises de l'année
© : DR - Bertrand Lépine

DossiersRetrospective 2015 Publié le ,

Fab’Entech soigne Ebola avant de s’installer dans le biodistrict

D’ici quelques mois, la start-up lyonnaise Fab’Entech, qui a vu le jour en 2009, s’installera dans ses propres locaux au cœur du biodistrict de Lyon Gerland. L’aboutissement, en quelque sorte, d’une montée en puissance symbolisée par la mise au point, en deux ans, d’un traitement contre la fièvre Ebola, qui a été dévoilé au mois de mars 2015. Pour Bertrand Lépine, ce succès constitue la première étape d’un parcours plein de promesses. Pour l’heure, le président fondateur de Fab’Entech s’appuie sur une équipe d’une vingtaine de collaborateurs, mais à l’horizon 2020, il espère employer le double de salariés et vise un chiffre d’affaires de plus de 50 M€.


Ekium conforte ses positions en France et à l’international

Acteur majeur de l’ingénierie industrielle et de l’intégration, le Lyonnais Ekium poursuit sa montée en puissance, mixant une stratégie faite de croissance endogène et d’acquisitions. Il a ainsi profité de la fin d’année 2015 pour absorber Consultec, une société implantée à l’Ile Maurice. Créée en 1990, Ekium a progressé régulièrement pendant une quinzaine d’années, avant d’accélérer sérieusement en 2007, avec l’entrée d’un fonds d’investissements dans son capital. Alors que la société dirigée par Philippe Lanoir pesait alors 22 M€ pour 250 salariés, elle totalise aujourd’hui un peu plus de 60 M€ de chiffre d’affaires et près de 700 salariés. Depuis quelques années, elle se positionne notamment dans le nucléaire.


Ouvry passe à l’offensive sur le marché de la défense

Spécialisée dans les tenues de protection en milieu sensible, la société lyonnaise Ouvry s’impose sur un marché où l’innovation est un critère de réussite fondamental. Portée par une dynamique qui, malgré la crise, ne se dément pas, l’entreprise a réalisé 3,8 M€ de chiffre d’affaires en 2014, en progression de plus de 50 % par rapport à l’exercice précédent. « Depuis 3 ans, nous enregistrons une très forte croissance chaque année. Je pense que nous allons conserver ce rythme à l’avenir et nous devrions rapidement franchir le cap des 10 M€ », assure Ludovic Ouvry. Pour tenir cette cadence infernale durant les prochaines années, il compte notamment sur le dynamisme du cluster Eden, dont il est l’un des fondateurs.

Partager :
Articles similaires
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?