Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Retro industrie

le - - Retrospective 2015

Retro industrie
© : DR - Avec l'arrivée de Boiron, Tarare se refait une santé

.

Boiron à Tarare, Blédina à Limonest

Jusqu’à présent, réparties sur les sites de Messimy, de Sainte-Foy-les-Lyon et chez des sous-traitants, les activités logistiques du groupe Boiron vont être regroupées aux Olmes, près de Tarare, sur la zone industrielle d’Actival. Le laboratoire lyonnais a acheté la totalité de ce site de 28 ha (17 ha constructibles) proche de la région lyonnaise, accessible par l’autoroute et bénéficiant d’un cadre naturel. A travers cette opération, Christian Boiron confirme son ancrage lyonnais et sa volonté de « délocaliser  en France ». Blédina annonce le déménagement de son siège social (300 personnes) à Limonest. L’usine de Villefranche et les 150 collaborateurs de la filiale du groupe Danone, spécialisée de l’alimentation infantile, ne sont pas concernés. Ces deux relocalisations seront effectifs en 2017.


Hexcel investit 200 M€ à Roussillon

Avec la construction, à Roussillon sur un site de 15 ha, d’une usine, le leader mondial des matériaux composites de pointe signe la plus grosse opération industrielle dans la région. Cette unité d’un coût de 200 M€ fournira des grands acteurs de l’aéronautique comme Airbus et Safran. Cet investissement se traduira par la création de 120 emplois directs et environ 250 emplois indirects. A l’occasion du lancement de la nouvelle usine à Roussillon, Hexcel a annoncé également des investissements supplémentaires sur ses autres sites rhônalpins, pour un montant de plus de 20 M€, et la création d’une centaine d’emplois à l’horizon 2018

Merial investi 40 M€ à Saint-Priest

Depuis 1995, la filiale a investi plus de 300 M€ sur son unité de production de Saint-Priest. L’entreprise engage 40 M€ supplémentaires pour des biogénérateurs de pointe. Annoncé à l’occasion de du 20ème anniversaire  de son implantation à Porte-des-Alpes, unité inaugurée par Raymond Barre, cet investissement marque l’ultime phase du processus de transfert des unités de production de Lyon-Gerland vers Saint-Priest. 4e producteur de vaccins au monde, après les Américains et les Anglais, Merial exporte de sa fabrication dans 140 pays.






Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer