AccueilDossiersRetrospective 2015retro hommes de l'année 2

retro hommes de l'année 2

.
retro hommes de l'année 2
© : DR

DossiersRetrospective 2015 Publié le ,

Jérôme Salord

Courtier en assurances, SantéVet ne propose pas de contrats au commun des mortels mais à leurs animaux de compagnie, et plus spécialement aux chiens et aux chats. Et cela marche au poil ! Fondée en 2003 par Jérôme Salord, la société emploie 105 personnes pour un chiffre d’affaires de 38 M€ en 2015. Son dirigeant anticipe un doublement d’ici 2018. « En France, seuls 4,5 % des 63 millions d’animaux de compagnie sont assurés, contre 13 % aux Pays-Bas, 40 % au Royaume Uni et même 85 % en Suède », souligne Jérôme Salord qui, cet été, a installé un théâtre élisabéthain sur les bords de Saône pour un premier festival baroque entièrement privé.

Brice Chambard

Cette année, le Technology Fast 50 Deloitte In Extenso, pour la région Grand Rhône-Alpes, récompense Brice Chambard, dirigeant fondateur de la société Obiz. Ce Lyonnais de 42 ans, qui a débuté sa vie professionnelle comme salarié chez deux leaders du marché de la sécurité, a gardé de ses années de pratique de la boxe un sens profond du respect de l’autre et une approche éthique Primée à maintes reprises depuis sa création, l Obiz invente de nouvelles formes d’échanges commerciaux respectueux de toutes les parties.
 Elle propose aux professionnels une alternative éthique et durable pour promouvoir leurs offres, en conservant le juste revenu de leur travail et sans altérer la qualité du service.

Pierre Henri Bassouls

Spécialisé dans l’impression grand format, Prismaflex installe une usine à Shenzen. Son dirigeant Pierre Henri Bassouls co-investit 3,6 M€ dans une joint-venture et complète son dispositif français doté de trois sites de production à Haute-Rivoire. Les premières leds sortiront de la nouvelle unité Prismaflex Shenzhen courant mars. Une manière de rebondir après les déconvenues sur le marché russe pénalisé par la chute du rouble.

Patrick Molle

A 58 ans, l’ancien dirigeant d’EM Lyon retrouve le chemin de l’école. Patrick Molle crée New World University, un groupe de formation initiale qui défend un projet éducatif tourné vers le XXIe siècle. « Il faut transformer un modèle, imaginé au XIX pour servir la Révolution industrielle. Elle doit aujourd’hui s’adapter au monde numérique. Dans les prochaines années, l’éducation connaîtra la même évolution que la santé aujourd’hui » insiste le nouveau propriétaire du Cours Pascal qui vise l’ouverture, dans les deux prochaines années, d’une école de l’entrepreneuriat à Lyon.

Partager :
Articles similaires
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?