Fermer la publicité
Toute l'info éco, juridique, collectivités... à Lyon et dans la région / Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département

retro formation - santé

Publié le - - Retrospective 2015

retro formation - santé
© : DR - Les dirigeants de la CCI et de l'Esta Lyon

.

La CCI de Lyon lance l'Esta Lyon

L'Esta Lyon, réplique de l’Esta Belfort, forme en 5 ans des managers en ingénierie d’affaires industrielle. Elle a séduit 27 étudiants pour cette rentrée 2015 s’appuyant sur la réputation et les taux d’insertion de Belfort - 90% des élèves sont embauchés avant la fin de leur diplôme. « Notre objectif est d’atteindre 80 étudiants en 2016 et 450 étudiants en 2020 », prévoit Jean Grenier Godard, directeur des sites lyonnais et belfortain. La CCI de Lyon a choisi cette formation initiale existante (investissement 1 M€) pour répondre aux besoins des entreprises de son territoire. Les branches et syndicats professionnels nous ont confirmé l’intérêt de ce cursus pour leur entreprises . Des entreprises qui font état d’un besoin important d’ingénieurs d’affaires ou de cadres technico-commerciaux, aux profils basés sur un socle de compétences scientifiques et techniques. Dans cette logique, l’ESTA Lyon a noué un partenariat avec l’Insa de Lyon, sur un modèle de partage des enseignements et de la recherche et une passerelle commune dès la 4e et 5e année. Pour le moment hébergé au centre de formation de la CCI de Lyon, l'Esta intègrera à la rentrée 2016 un bâtiment de 5 000 m2 près du campus de l’EM Lyon. S.B.

Apave Sudeurope inaugure un centre à Saint-Priest

Le premier acteur de la formation à la maitrise des risques Apave Sudeurope a construit (investissement : 8 M€) à Saint-Priest un centre de formation de 5 200 m2, dont 1 600 m2 d’ateliers techniques. Cette surface imposante permet à l’organisme de proposer des formations, toutes dispensées par les 450 formateurs-salariés d’Apave, selon les compétences recherchées : nucléaire, radioprotection, électricité, conduite de ligne de fabrication, maintenance, etc. tout en réservant une partie de l’espace aux métiers à venir. « 30% des métiers de 2030 n’existent pas encore, c’est une friche que nous laissons volontairement ouverte », indiquait Patrick Roger, directeur général d’Apave Sudeurope. Opérationnel depuis mars 2015, le centre regroupe les anciennes activités des centres Apave de Vénissieux et de Corbas et le personnel dédié à la création et à l’accompagnement des formations. Il accueille près de 3 000 stagiaires par an pour 6 500 journées de formation, en croissance de 20% par rapport à l’année dernière. Apave affiche un objectif de croissance de son chiffre d’affaires de 30% sur les 3 prochaines années. S.B.

L’école LDLC officiellement ouverte

L’école LDLC, filiale du groupe de distribution de matériels informatiques et high-tech Ldlc.com, accueille, depuis la entrée, sa première promotion de 25 étudiants sur 500 m2 de locaux neufs, « aménagés en mode start-up selon un logique particulière qui répond à notre méthode pédagogique et pragmatique ». Née de la volonté de Laurent de la Clergerie, président de LDLC, d’agir face à la pénurie de profils généralistes dans le numérique, l’école a fait le pari de « l’acquisition de compétences, nécessaires pour accompagner les entreprises dans la transition numérique ». En 3 ans, elle entend mettre sur le marché de jeunes diplômés opérationnels. Sans exclure la possibilité de les accompagner dans la création d’entreprise, un autre thème cher au fondateur de l’école.






Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Toute l'info éco, juridique, collectivités... à Lyon et dans la région / Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer