AccueilDossiersRetrospective 2015Rétro Développement local

Rétro Développement local

.
Rétro Développement local
F. RIVIER - La présidente Chuzeville fait de l'information et de la communication sur le Nouveau Rhône

DossiersRetrospective 2015 Publié le ,

36,6 M€ pour l’eau en Rhône-Alpes

108 M€ pour financer plus de 1 400 projets sur les bassins Rhône-Méditerranée et Corse : c’est le montant des aides que l’Agence de l’eau a attribuées en novembre et décembre 2014. Soit 30 % des aides consenties dans l’année. Le territoire rhônalpin aura reçu quant à lui 36,6 M€ d’aides dont les deux tiers sont alloués à des projets de réduction de la pollution domestique et industrielle des eaux.

Un budget de 2,4 Md€ pour la nouvelle Métropole

Le 23 janvier, les élus communautaires ont voté le premier budget de la Métropole de Lyon, qui s’élève à 2,485 Md€. Si le territoire double ses recettes fiscales, les Grands Lyonnais vont devoir absorber une hausse de 5 % des impôts locaux. « La fiscalité devient l’essentiel des recettes de la Métropole », commente Richard Brumm, son vice-président chargé des finances.

Nouveau Rhône : « Mode d’emploi »

Les élections départementales approchant, la présidente Danielle Chuzeville avait choisi le collège des Quatre Vents, à L’Arbresle, pour faire de la pédagogie sur le Nouveau Rhône, amputé par l’arrivée de la Métropole de Lyon. Communication et information à l’ordre du jour, donc, puisqu’il était même possible de « chatter » avec la présidente Chuzeville sur le site www.rhone.fr.

Le pôle métropolitain s’agrandit

Au départ, il y avait le Grand Lyon, Saint-Etienne Métropole et la Capi (communauté d’agglomération Porte-de-l’Isère), puis ViennAgglo est entré dans le jeu. Aujourd’hui, ce sont deux nouvelles intercommunalités qui frappent à la porte du pôle métropolitain : la communauté de communes de l’Est lyonnais (CCEL) et la communauté d’agglomération Villefranche-Beaujolais, qui se donne une année « d’observation ».

4,5 Md€ d’investissements pour doper Rhône-Alpes

Jean-Jack Queyranne, le président de la Région Rhône-Alpes, et le préfet Jean-François Carenco dévoilent les grandes lignes du 6e contrat de plan Etat-Région. Une nouvelle « feuille de route » qui permettra d’injecter, pour la période 2015-2020 quelque 4,5 Md€ sur le territoire régional pour les investissements structurants, avec une place toute particulière réservée aux transports. « En ajoutant l’enveloppe de 1,5 Md€ au titre de la politique de la ville, nous pouvons estimer que 6 Md€ seront ainsi dédiés au développement de grands projets en Rhône-Alpes », précise le président Queyranne.

Sur le territoire de la Métropole de Lyon, hors volet territorial et renouvellement urbain, le contrat de plan mobilisera 640 M€ d’investissements, financés à hauteur de 221 M€ par l’Etat, 189 M€ par la Région Rhône-Alpes et 145 M€ par la Métropole. Deux axes majeurs : la mobilité multimodale ; l’enseignement supérieur, la recherche et l’innovation.

Elections départementales : la droite frôle le grand chelem

Le Rhône (presque) uniformément bleu… Le résultat des élections départementales est sans appel : l’UMP décroche 15 sièges, ce qui lui donne la majorité absolue, sans les centristes qui dirigeaient jusqu’ici le Département et qui remportent 9 sièges. Une seule touche de rose sur notre carte : le canton de L’Arbresle, où le binôme Bernard Chaverot - Sheila McCarron sauve l’honneur de la gauche.

Partager :
Articles similaires
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?