AccueilFinancesRésultats record pour Burelle

Résultats record pour Burelle

Le groupe lyonnais, dont les filiales ont réalisé leurs meilleures performances en 2015, s'interroge sur l'avenir de la division environnement de Plastic Omnium.
Résultats record pour Burelle
© : DR - Jean Burelle, Pdg du holding Burelle SA

EconomieFinances Publié le ,

« Nos trois filiales (Plastic Omnium, Burelle Participations et Sofiparc) ont réalisé leurs meilleures performances en 2015 », se réjouit Jean Burelle lors de l’assemblée générale de Burelle SA à Lyon. Avec un chiffre d’affaires consolidé de 5 Md€, en hausse de 12,9 % (5 % à périmètre et taux de change constant) et un résultat net part du groupe de 150 M€ (+ 11,6 %) qui fait plus que doubler, le groupe lyonnais a de quoi pavoiser. L’excédent de trésorerie de 200 M€, tient compte de l’immeuble de Gerland, loué à Sanofi Santé Labo, financé sur fonds propres à hauteur de 47 M€.


Le président de Burelle SA est longuement revenu sur les performances de Plastic Omnium, le navire amiral, soulignant une année record de prises de commande, l’ouverture de 9 usines portant le total sites à 120, du maintien du niveau élevé des investissements en R&D, soit 6 % du CA, et la prise de contrôle de la division pare-chocs de Faurecia. Le marché apprécie. Le cours de l’action de la holding affichait 806 € au 20 mai 2016, contre 200€ quatre ans plus tôt. Les premiers retours pour le T1 2016 confirment la bonne santé du groupe. Le chiffre d’affaires consolidé s’affiche en hausse de 5,1 %. La hausse attendue de la production automobile (2 à 3 %) et la mise en route de trois nouvelles usines devraient soutenir la croissance.


Sur le front des autres filiales, à l’exception de Sofiparc qui enregistre un résultat avant impôt de 2,8 M€, pas de nouveautés. Mais, lors de l’AG, Jean Burelle n’a pas caché que le conseil d’administration s’interroge sur l’avenir de la division environnement de Plastic Omnium qui ne représente que 5 % du chiffre d’affaires de la Compagnie contre 95 % généré par le secteur automobile. Après le rachat de l’activité systèmes extérieurs de Faurecia, un recentrage sur le cœur de métier ne semble pas exclu.


Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?