AccueilArt de vivreGastronomie / VinsRestaurant Les 3 Dômes/Sofitel Lyon Bellecour : promesses tenues

Restaurant Les 3 Dômes/Sofitel Lyon Bellecour : promesses tenues

La réouverture du restaurant Les 3 Dômes au Sofitel Lyon Bellecour acte une nouvelle phase dans la transformation que souhaite engager la nouvelle direction.
Restaurant Les 3 Dômes/Sofitel Lyon Bellecour : promesses tenues
© Sofitel Lyon Bellecour

Art de vivreGastronomie / Vins Publié le ,

La vue n’a pas changé mais un vent de transformation a soufflé sur le restaurant les 3 Dômes depuis sa réouverture il y a quelques jours.

Vincent Galoche, le nouveau visage du Sofitel Lyon Bellecour

En cuisine déjà, c’est Jéremy Ravier, ancien second de Christian Lherm (En arrêt maladie mais toujours salarié d'Accor Invest et donc encore chef exécutif, Ndlr), qui reprend les rênes. Des ambitions fortes pour celui qui prépare aussi le concours de Meilleur ouvrier de France (MOF).

"Un changement dans la continuité, que l’on a souhaité pour maintenir la qualité de notre proposition gastronomique, en la modernisant et en la décomplexant" résume Vincent Galoche, le directeur général du Sofitel Lyon Bellecour, qui a pris ses fonctions en avril dernier.

La nouvelle carte, est imprégnée du concept de "la veine lyonnaise". C’est-à-dire l’intégration de spécialités lyonnaises, préparées à base de produits locaux (et de saison) mais également revisitées. On y retrouve aussi des propositions plus exotiques toutes aussi alléchantes, avec quelques innovations ici et là… Cette même veine que dessine aussi le Rhône vue du ciel lorsqu’il traverse Lyon et qui se retrouve aussi dans la signature du restaurant avec un 3 inversé…

Par exemple, le Pâté en croûte de volaille de Bresse à partager est une belle entrée en matière d’autant plus qu’il est préparé par Jérémy Ravier, qui s’est distingué aux championnats du monde de la discipline il y a quelques années. Autre pépite à déguster à deux : la foccacia, tomates confites, et stracciatella… La spécialité italienne est ici revisitée avec brio grâce à des saveurs qui s’entremêlent et alliant harmonie et force.

Des classiques revisités

En plat, le choix se porte naturellement sur la brioche de brochet, petit épeautre, sauce écrevisse. Une proposition originale qui revigore ce classique lyonnais, connu sous le nom de quenelle sauce Nantua.

Les gastronomes pourront aussi découvrir le Filet de bœuf, os à moelle, mousseline à la truffe, le Risotto d’épeautre au lait d’amande, légumes fondants ou encore le poulpe à la plancha, fettuccini, râpé de caviar séché.

Côté desserts, c’est en chariot que se découvrent la plupart des gourmandises sucrées, avec une série de pâtisseries. Le snickers revisité aux 3 chocolats mettra tous le monde d’accord. Possibilité aussi de partager des masterpieces comme la Cabosse 100 % chocolat. On notera le parti pris de ne pas proposer de menus.

Pour autant, les bases de cette nouvelle cette nouvelle carte affichent les fortes ambitions d’un établissement en quête de renouveau. D’important travaux sont envisagés dans les mois à venir. On pressent déjà que les transformations engagées au sommet de l’hôtel (là où est installé le restaurant), infusent progressivement dans étages inférieurs…

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 octobre 2022

Journal du01 octobre 2022

Journal du 24 septembre 2022

Journal du24 septembre 2022

Journal du 17 septembre 2022

Journal du17 septembre 2022

Journal du 10 septembre 2022

Journal du10 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?