Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Reprise d'entreprises : un marché caché à fort potentiel

Publié le - - Services

Reprise d'entreprises : un marché caché à fort potentiel
Séverine Renard - Gérard Rigoulet et Philippe Trémeau, délégués au CRA Rhône-Alpes Auvergne.

L'association Cédants & Repreneurs d'Affaires (CRA) forme et accompagne les cédants et repreneurs dans leur projet. En France, près de 7 000 TPE et PME seraient sur le marché de la transmission.

« On parle beaucoup de création d'entreprises et on oublie un peu la transmission d'entreprises. Pourtant, c'est un enjeu essentiel de maintien du tissu économique et de pérennité des emplois », constate Gérard Rigoulet, délégué CRA Lyon et Bourg-en-Bresse. Créée en 1985, l'association CRA, qui compte 9 délégations dans la région (Annecy, Bourg-en-Bresse, Grenoble, Lyon, Mâcon-Chalon-sur-Saône, Saint-Etienne, Clermont-Ferrand, Montluçon, Valence), met en relation et accompagne les cédants et repreneurs d'entreprise. « Nous avons environ 150 adhérents qui bénéficient de nos conseils et peuvent se rencontrer pour échanger. Nous proposons également des formations, éligibles au CPF, pour préparer les repreneurs », explique Gérard Rigoulet.

Car la reprise d'entreprise est souvent un parcours semé d'embûches. A commencer par l'identification des cibles. « La transmission est un marché caché. Il faut entre 13 et 18 mois de recherche pour concrétiser une reprise », souligne le délégué. En France, le potentiel de cessions annuelles est évalué à 68 000 entreprises : 30 % seront cédées en interne, dont 25 % à la famille et 75 % au personnel, 25 % disparaîtront et 45 % seront cédées en externe, soit 30 600 entreprises dont 6 600 TPE et PME. « Dans notre région, 700 TPE/PME seraient concernées par un projet de transmission », fait savoir Gérard Rigoulet.

Le principal motif de la cession est un départ à la retraite. En moyenne, l'entreprise à céder réalise 1,6 M€ de chiffre d'affaires, emploie 13 personnes et affiche une valorisation de 800 000 €. Concernant le secteur d'activité, 39 % sont dans la production, 25 % dans les services, 18 % dans le BTP et 18 % dans le négoce. « Une transmission doit se préparer 2 à 3 ans à l'avance. Le cédant doit avoir conscience qu'il vaut mieux céder que cesser », affirme Gérard Rigoulet.

Du côté des repreneurs, le CRA constate un rajeunissement. « La moyenne d'âge est de 46 ans pour la reprise d'une PME et de 41 ans pour la reprise d'une TPE. 95 % des repreneurs ont une formation supérieure et leur apport personnel s'élève autour de 200 000 € », détaille Philippe Trémeau, délégué CRA Lyon. Chaque année en Auvergne-Rhône-Alpes, le CRA accueille quelque 120 personnes en formation et participe à la reprise d'une cinquantaine d'entreprises, permettant la sauvegarde de plus d'un millier d'emplois.




Severine RENARD
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer