AccueilSpectacle vivantRentrée théâtrale, d'autres pépites

Rentrée théâtrale, d'autres pépites

Dans le foisonnement de propositions théâtrales de la rentrée, voici 2 autres suggestions.
Rentrée théâtrale, d'autres pépites
©steeve iuncker-gomez - Genève le 5 septembre 2017 Le Director spectacle de la companie L'ALAKRAN ©steeve iuncker-gomez

CultureSpectacle vivant Publié le ,

La Gioia

Signifiant la joie en italien La Gioia, le dernier spectacle de l'artiste italien Pippo Delbono est justement une quête de la joie et du bonheur. Quête sans fin que le metteur en scène iconoclaste poursuit, malgré tout, avec ce spectacle surtitré en italien et une troupe bigarrée composée entre autres d'accidentés de la vie, d'handicapés et de marginaux. Les compositions florales de Thierry Boutemy viennent enchanter un plateau peuplé de personnages disparates, une danseuse, un clown blanc, entre autre et... Pippo Delbono. Qui cherche inlassablement, sans jamais trouver la Possibilité de la joie, comme le titre d'un ouvrage consacré à l'artiste originaire de Ligurie, écrit par le journaliste Gianni Manzela. Seule date en région, cette Gioia promet une singulière expérience théâtrale, entre voyage surréaliste et épopée mystique.

Théâtre de Villefranche, 27 novembre

Le Direktor

Cette pièce là nous vient directement du froid. Créée au théâtre Vidy pour les 20 ans de création du metteur en scène catalan installé en Suisse, Oscar Gomez Mata, à l'automne 2017, elle a pas mal bourlingué avant d'arriver dans la capitale des gaules. Adaptée du scénario du film éponyme de Lars Von Trier, cette comédie burlesque et acide relate l'histoire d'un directeur de boîte qui n'assume pas son rôle de pourri et engage un comédien pour faire le sale boulot à sa place. À la fois mise en abyme du théâtre et du monde de l'entreprise, Le Direktor est une satire féroce du monde du travail, où dominés et dominants en prennent tous pour leur grade et où l'on rit, mais avec force grincements de dents. Le metteur en scène, qui a l'habitude de l'écriture au plateau reste ici au plus près du texte, se singularisant de fait de l'une des seules comédies du réalisateur danois.

Théâtre du Point du jour, 17 au 20 décembre

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?