AccueilActualitéRenault Trucks aux côtés du Programme alimentaire mondial en Afrique

Renault Trucks aux côtés du Programme alimentaire mondial en Afrique

Renault Trucks a renouvelé jusqu'en 2026 son partenariat avec le Programme alimentaire mondial, fondé sur l'assistance aux camions qui transportent l'aide d'urgence en Afrique.
Renault Trucks aux côtés du Programme alimentaire mondial en Afrique
© Renault Trucks - Le PAM a sollicité Renault Trucks pour l’aider à améliorer l’état et la disponibilité des camions que l'organisation utilise dans les pays d’Afrique.

Actualité Publié le ,

Mettre son expertise technique au service de l'enjeu humanitaire, tel est le sens du partenariat qui lie depuis 2012 Renault Trucks et le Programme alimentaire mondial (PAM). Les deux entités ont annoncé mardi 8 février le renouvellement de leur convention jusqu'en 2026, afin de former les équipes de l'agence - rattachée à l'ONU - en Afrique notamment.

Souvent le premier à déployer l'aide d'urgence dans les zones de crise, le PAM constitue la plus grande organisation humanitaire mondiale et s'appuie sur une flotte de 5000 véhicules, dont 900 lui appartenant en propre.

C'est dans ce contexte que le PAM a sollicité Renault Trucks pour l’aider à améliorer l’état et la disponibilité des camions que l'organisation utilise dans les pays d’Afrique.

Des salariés de Renault Trucks sur le terrain en Afrique

L’entreprise basée à Saint-Priest propose à ses collaborateurs expérimentés d’aller former sur le terrain les équipes du PAM. Un catalogue de formation a été mis en place avec des modules formant à la mécanique poids lourds pour les techniciens et chefs d’ateliers, à la gestion de flotte pour les responsables de parc de camions et à l’écoconduite pour les chauffeurs.

En plus des membres du Programme alimentaire mondial, des agents des gouvernements, des ONG et des transporteurs privés sont eux aussi préparés à la maintenance des camions.

© Renault Trucks

Une prochaine mission pour Renault Trucks au Ghana en juillet

Cet échange a déjà permis de former 250 personnes sur le terrain au fil de 19 sessions en dix ans. L’amélioration du coût kilométrique de maintenance par véhicule correspond à une économie de 1,5 million de dollars, selon les chiffres fournis par Renault Trucks. Une trentaine de salariés du groupe français sont déjà partis à l'étranger, avec une belle expérience de vie à la clé.

"Je suis parti en mission en binôme en Ethiopie où nous avons formé des mécaniciens et des chefs d’ateliers", délivre Sylvain Thiercelin, chef de projet essais véhicules. "On arrive à répondre à beaucoup de questions et l’on apprend tout autant, voire plus, notamment sur leur manière d’aborder la vie quotidienne. C’est très impressionnant", reprend-il.

Le prochain binôme de formateurs partira au Ghana en juillet prochain. C'est d'aillleurs dans la capitale de ce pays d'Afrique de l'Ouest, Accra, qu'un centre de formation technique doit être mis en place prochainement. De quoi démultiplier les effets bénéfiques du partenariat entre le groupe français et le PAM.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

Journal du 29 avril 2022

Journal du29 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?