Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Rémi Verrier : "Il y a de très bonnes affaires à réaliser dans l'hôtellerie actuellement"

Publié le - - Services

Rémi Verrier : "Il y a de très bonnes affaires à réaliser dans l'hôtellerie actuellement"
Photo DR - Rémi Verrier a investi dans la résidence hôtelières Les Lauréa

Après une dizaine d'années dans un petit groupe hôtelier clermontois, ce bourguignon de 37 ans a démarré une nouvelle aventure entrepreneuriale en solitaire au mois de mars 2020.

Vous avez signé l'achat d'un hôtel au cœur de Clermont-Ferrand la veille du confinement. Comment avez-vous vécu ce coup du sort ?

"Plutôt bien. Ma seule crainte portait sur la réaction de ma banque. Mais j'ai été très vite rassuré. J'ai pourtant emprunté environ 80 % du montant total de l'acquisition. Mais mon banquier me connaissait et il a accepté de me financer en m'accordant un remboursement différé. C'est en partie pour cela que je ne souffre pas du confinement, bien que mon activité soit à l'arrêt."

L'absence de perspectives précises pour le retour de votre clientèle ne vous inquiète pas ?

"Non. Et une fois la crise terminée, je suis convaincu que l'activité va redémarrer encore plus fort. Je pense que la saison d'été 2021 sera extraordinaire. Il ne faut pas confondre le marché de l'hôtellerie à Paris et dans une ville de province comme Clermont-Ferrand. La clientèle des hôtels de la capitale est en grande partie internationale, alors que mon établissement est une résidence hôtelière, qui affiche un taux de remplissage de l'ordre de 60 % avec une clientèle d'étudiants, de touristes d'affaires et de touristes de proximité."

"La conjoncture va jouer en faveur du tourisme de proximité"

Comment gérez-vous cette période d'inactivité forcée ?

"Il n'est pas du tout question d'inactivité. Je profite de cette période de confinement pour bien structurer le juridique, l'administratif, le financier… et pour mettre à plat toute ma stratégie commerciale, afin que tout soit prêt lorsque l'activité va redémarrer. Je travaille notamment sur la création de mon site internet et sur la formation du personnel. Enfin, avec ma directrice d'établissement, nous réalisons un audit complet de l'équipement des 121 studios que compte la résidence."

A plus long terme, vous croyez toujours au développement de l'activité hôtelière ?

"Tout à fait. Je pense qu'il y a encore beaucoup de choses à faire. Notre région est de plus en plus médiatisée et la conjoncture va jouer en faveur du tourisme de proximité. Les fonds d'investissement ne s'y trompent pas d'ailleurs et ils sont prêts à suivre les professionnels qui portent un projet cohérent, car il y a de très bonnes affaires à réaliser actuellement."




Jacques DONNAY
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer