Fermer la publicité
Toute l'info éco, juridique, collectivités... à Lyon et dans la région / Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département

Régionales 2021 : Laurent Wauquiez officiellement candidat à sa propre succession

Publié le - - Collectivités

Régionales 2021 : Laurent Wauquiez officiellement candidat à sa propre succession
© J.T. - Laurent Wauquiez dans les ateliers de Rocle à Tarare

C'est à Tarare, terre industrielle historique d'Auvergne-Rhône-Alpes que Laurent Wauquiez a officialisé sa candidature au Régionales. Tout un symbole.

Ce n'est pas par hasard que Laurent Wauquiez avait choisi l'entreprise Rocle (Groupe Chamatex) située Tarare, comme lieu de lancement de sa campagne aux Régionales de juin prochain. L'élu LR, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, en lice donc à sa propre succession, s'est ainsi appuyé sur cette société spécialisée dans le textile technique durant la crise du Covid pour la commande de 5 millions de masques que la collectivité a ensuite redistribué à ses administrés. « Rocle porte un projet qui me motive, celui de ramener la fabrication industrielle dans notre région. Cette entreprise illustre les talents, l'histoire et l'expertise de notre territoire », déclarait Laurent Wauquiez dans l'un des ateliers de la société tararienne.

Rappelant son attachement à la bonne gestion de l'argent public, à la défense des classes moyennes et au soutien des territoires de la région, il a dressé les grandes lignes de son programme. Laurent Wauquiez se fixe comme priorité la restauration de l'autorité et de la sécurité. Par ailleurs, le mandat qu'il brigue sera articulé autour de 3 grands domaines d'action : la relocalisation des emplois en région, la santé et la lutte contre les déserts médicaux et la protection de l'environnement. Sa stratégie : financer des investissements sans augmenter les impôts. Évoquant enfin George Pompidou et « son sens de l'équilibre et de la conquête », le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes sortant, n'avance résolument plus masqué.

Ancrage

Début 2019, le groupe ardéchois Chamatex (40 M€ de CA, 200 salariés) rachetait l'entreprise Pierre Rocle implantée à Tarare et spécialisée de voilage et le textile. Son PDG Gilles Réguillon, qui depuis le rachat de Chamatex en 2011, n'a eu de cesse que de développer une stratégie de diversification, ancrée sur le territoire auralpin en se positionnant sur trois marchés à haute valeur ajoutée : le sport, le textile technique et l'ameublement.

Le groupe Chamatex possède 4 usines en Ardèche, deux sites dans le Rhône et un dans la Drôme. Chamatex porte un projet baptisé ASF 4.0. Du nom de la nouvelle usine conçue à Ardoix, siège de Chamatex en Ardèche) Advanced Shoe Factory 4.0. Ce nouveau site va fabriquer des runnings de sport (1000 % origine française) pour le compte de Salomon, Babolat et Millet. Montant de l'opération : 10 M€ dont 450 000 euros financés par la Région-Auvergne-Rhône-Alpes.




Julien THIBERT
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Toute l'info éco, juridique, collectivités... à Lyon et dans la région / Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer