AccueilImmobilier-TP-BâtimentRégion lyonnaise : bonne performance du marché immobilier des locaux d'activités

Région lyonnaise : bonne performance du marché immobilier des locaux d'activités

Avec 177 600 mètres carrés de demande placée au premier semestre en région lyonnaise, ce marché progresse de 7% sur un an.
Région lyonnaise : bonne performance du marché immobilier des locaux d'activités
Jacques Léone - Vue aérienne du Carré de soie.

EconomieImmobilier-TP-Bâtiment Publié le ,

Le segment des surfaces de plus de 4 000 mètres carrés a tiré le marché des locaux d'activités dans la région lyonnaise puisqu'ils ont représenté 77 400 m2 placés, soit + 36 % par rapport à la moyenne. "Les deals comptabilisés au premier semestre ont été conclus en 2019. L'éventuel effet Covid-19 ne sera visible qu'au 1er semestre 2021", prévient Olivier Durif.

Mais le directeur Sud France du Département industriel et logistique de JLL se montre plutôt confiant. "Les projets de digitalisation, de mutualisation de production, de décarbonisation des industriels devraient soutenir le marché et la demande de grandes surfaces", affirme-t-il.

Une tension sur le foncier à construire

Avant la crise sanitaire, les entreprises avaient déjà entamé un mouvement vers des bâtiments industriels moins énergivores et donc plus attractifs en terme d'image. Sans compter que la métropole lyonnaise reste une terre très prisée des industriels.

Olivier Durif met plutôt en garde sur la vraie tension sur le foncier à construire dans un rayon de 20 km autour de Lyon. La requalification constitue sans doute une solution intéressante. "A Saint-Priest, nous travaillons avec Renault Trucks sur la préparation de fonciers à céder pour répondre rapidement à la demande", illustre-t-il. L'anticipation permet de réduire de 36 à 12 ou 18 mois le temps de réalisation d'un projet.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?