Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Olivier Dugrip : « Une académie particulièrement bien dotée »

Publié le - - Actualité

Olivier Dugrip : « Une académie particulièrement bien dotée »
FR - Olivier Dugrip

Dans un contexte impacté par la réforme du bac, le recteur de l'académie de Lyon Olivier Dugrip a souhaité se projeter à la rentrée 2020, en mettant l'accent sur les moyens humains supplémentaires alloués aux premier et second degrés.

Alors que la réforme du bac entre dans sa phase opérationnelle, avec les premières épreuves de contrôle continu organisées la semaine prochaine pour les classes de 1ère (histoire-géographie, langes vivantes, maths pour les séries technologiques), et face à la fronde de certains enseignants, le recteur de l'académie de Lyon Olivier Dugrip a rappelé l'intérêt de l'élève, qui pourra désormais avoir accès à sa copie corrigée. Il a également souhaité « un regard juste sur ce que nous mettons en œuvre. Cela comptera pour 1,67 % de la note final au bac. Il faut donc relativiser et ne pas y attacher plus d'importance ».

Le recteur Dugrip a surtout insisté sur les moyens d'enseignement qui seront mis en place à la rentrée prochaine, en septembre 2020. L'occasion pour lui de se féliciter que l'académie de Lyon soit « particulièrement bien dotée, avec des créations de postes d'enseignant dans les premier et le second degrés » : 55 équivalents temps plein (ETP) pour les professeurs des écoles, alors que le premier degré connaît une baisse des effectifs d'élèves (1 100 en moins) ; 107 « moyens d'enseignement supplémentaire » pour le second degré, soit 94 créations de postes et 13 ETP en heures supplémentaires, le nombre de lycéens progressant de 1 921 élèves, celui des lycéens de… 16. Ce qui fait dire à Olivier Dugrip que Lyon est « la deuxième académie de France la mieux traitée, après celle de Créteil ».

A noter, toujours pour la rentrée 2020, l'ouverture de deux nouveaux d'établissements : un collège à Saint-Priest (250 élèves pour la première année, 750 à terme) et un lycée à Lyon 7e, dans les anciens bâtiments de Sanofi rachetés par la Région (210 élèves en 2020, 850 à terme).




Fabien RIVIER
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer