AccueilEconomie#jenesuispasuncv : à Champagne-au-Mont-d'Or, Okeenea envisage le recrutement autrement

EMPLOI #jenesuispasuncv : à Champagne-au-Mont-d'Or, Okeenea envisage le recrutement autrement

Recruter sans CV ? C'est possible ! A l'image d' Okeenea à Champagne-au-Mont-d'Or, de plus en plus d'entreprises changent de vision pour réinventer l'embauche.
#jenesuispasuncv : à Champagne-au-Mont-d'Or, Okeenea envisage le recrutement autrement
© Okeenea - L'équipe d'Okeenea, basée à Champagne-au-Mont-D'Or

Economie Publié le ,

En un an, l'entreprise familiale fondée en 1993 aura presque doublé ses effectifs. Aujourd'hui constitué en groupe autour de quatre métiers (produits, feux de signalisation sonores, bâtiment et digital) Okeenea (7 M€ de CA, 60 collaborateurs, basée à Champagne-au-Mont-d'Or) a donc dû gérer une forte activité RH en très peu de temps.

"Notre posture de recrutement est de cibler les personnes qui pourraient s'intégrer le mieux dans l'entreprise, sans critères de sexualité, d'âge, de religion, d'origine ou de handicap. Bien sûr, nous veillons à valider certains critères de bases sur les compétences des candidats mais notre vision dépasse de loin la simple lecture d'un CV. Au final, nous souhaitons que le collaborateur se sente bien dans notre entreprise" explique Martin Rochon, 32 ans, dirigeant et associé d'Okeenea, avec Sylvain Denoncin.

L'entreprise a par exemple embauché une responsable de la communication non voyante et un poseur malentendant. "L'intégration des personnes en situation de handicap ne doit pas être motivée par le gain de subvention mais via de l'embauche au même que les autres collaborateurs".

Dans une perspective d'ouverture d'agences en France, et donc de massification des effectifs, le groupe a dû structurer son process de recrutement en s'attachant les services d'eRHgo, société lyonnaise qui a mis au point un programme innovant dans la réorganisation RH des entreprises (voir notre encadré). D'autant plus dans un secteur du bâtiment qui peine à recruter.

Recréer la confiance entre le dirigeant et le collaborateur

"Nous avons ensemble cartographier précisément les métiers que nous développons pour finaliser des fiches de postes" précise Martin Rochon titulaire d'un BEP cuisine et qui a repris l'entreprise familiale.

"Tout s'apprend quand on a la volonté. Aujourd'hui la vision des dirigeants change, et ce n'est pas qu'une question de génération mais plutôt d'état d'esprit. Pendant trop longtemps, certains talents n'ont pas pu s'exprimer à cause d'un trop grand cloisonnement des métiers. Nous avons embauché par exemple trois collaborateurs de plus de 50 ans qui ont l'expérience et la volonté de transmettre aux plus jeunes, ils sont devenus en quelques mois des piliers de l'entreprise" explique le dirigeant qui loue le modèle des Brasseries Bocuse pour lesquelles il y a travaillé et qu'il considère comme des "machines à créer de la confiance en soi".

"Ce type de structure vous forme tout au long de votre parcours vers l'excellence, c'est un bagage extraordinaire".

Un collectif mobilisé pour réinventer l'embauche

Un collectif d'une cinquantaine d'acteurs du monde économique, associatif et de la formation lyonnais, on co-signé le 1er juin une tribune pour faire évoluer les pratiques de recrutement. La démarche, initiée par la société eRHgo et baptisée #jenesuispasuncv, ambitionne de casser les codes qui cloisonnent encore trop l'accès à l'emploi, sur un marché de surcroît tendu depuis plusieurs années et de plus, bouleversé par la crise Covid.

"Les relations entre les entreprises et les candidats doivent évoluer. Un recruteur doit pouvoir s'intéresser aux compétences des gens sans biais discriminatifs. Il faut renouveler la médiation entre employeurs et candidats pour ouvrir le champ des possibles", explique Laurent Arnaud co-fondateur d'eRHgo, aux côtés de Luc Mertzweiller, initiateurs de cette tribune.

Les signataires, parmi lesquels on compte Jean-Michel Berard (Esker), Eric Chetail (Cerise & Potiron) ou encore Jean-Michel Aulas (OL Groupe), partagent ainsi la même conviction : apprécier le potentiel de chaque personne pour ce qu'elle pourrait faire et non plus seulement pour ce qu'elle a déjà fait.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?