AccueilImmobilier-TP-BâtimentReconversion princière pour Sergent-Blandan

Reconversion princière pour Sergent-Blandan

Reconversion princière pour Sergent-Blandan
© Grand Lyon

EconomieImmobilier-TP-Bâtiment Publié le ,

Coordonnés par Urban Project, Carré d’Or Promotion et 1850 Invest (maîtrise d’ouvrage), Alep et Clément Vergely (architecture) et La Bellevilloise (exploitation) ont été retenus pour réhabiliter l’ensemble immobilier de 10 000 m2 en concept hôtelier et de loisirs. Propriétaire des lieux, la Métropole avait lancé un appel à projet en 2014 pour donner un nouveau souffle à ce site témoin des architectures médiévale et Renaissance. Le magasin d’armes sera réhabilité en hôtel de 40 chambres, positionné à mi-chemin entre l’hôtellerie traditionnelle et l’auberge de jeunesse avec des pièces individuelles et partagées. « L’Ho(s)tel Blandan » sera ainsi directement pris en charge par les équipes de La Bellevilloise, une salle multiculturelle parisienne dont s’inspirera ce nouveau lieu de destination. Quant au château, il aura pour nouvelle vocation d’accueillir Lyonnais et touristes autour d’une offre de restauration variée, incluant notamment un restaurant semi-gastronomique. Afin de créer un lien entre ces deux bâtiments, l’« Abri Blandan » s’organisera autour d’un patio vitré de 350 m2. Il abritera plusieurs espaces événementiels et diverses animations culturelles. La Métropole estime actuellement le coût du projet à quelque 20 M€ (15 M€ pour les opérations de construction, 5 M€ pour l’aménagement), bien que les investissements risquent d’évoluer dans les mois à venir. Les travaux devraient démarrer dans le premier quart de l’année 2018 pour une ouverture début 2020.

En chantier...

Ho36

Un « hôtel-hostel-restaurant-café » ouvrira prochainement ses portes au coeur de la Guillotière, rue Montesquieu. Surfant sur la vague du concept hybride amorcé récemment par l’Away Hostel Coffee Shop, cette nouvelle auberge new look proposera nuitées pour touristes de passage et service de restauration non-stop au rez-de-chaussée. « Paresser dans un lit sur-mesure, commander une planche à l’heure de l’apéro, partager un thé à la menthe avec des inconnus, rencontrer des artistes d’ici ou d’ailleurs » sont autant de promesses faites par l’institution, qui refuse pour le moment de livrer d’autres informations. Le mystère plane jusqu’à la rentrée.

L’Ex-Verrerie Brosse et Cie

Un permis de démolir vient d’être déposé sur les anciennes Verreries Brosses et Cie, à l’angle des rues Pr Zimmermann et Etienne Rognon dans le 7e arrondissement de Lyon. Occupé jusqu’alors par l’entreprise de décapage de meubles Clairbois, le site se transformera prochainement en un établissement hôtelier de 177 chambres. Mandaté pour le projet, le cabinet d’architecture Agrega Lyon n’a pas souhaité répondre à nos questions, mais les travaux devraient débuter d’ici la fin de l’année. Le futur ensemble sera édifié sur une parcelle de 1 400 m2.

Le Clos Landar

Ancien lieu de résidence du Maître Philippe, la bâtisse historique de L’Arbresle se muera prochainement en maison d’hôtes et complexe hôtelier 4*. Le chef lyonnais Serge Bertrand, membre des Toques blanches, est à l’initiative de ce projet conçu par Atlas Architectes. D’une surface utile de 1 870 m2, l’ensemble regroupera une vingtaine de chambres, un Spa et un restaurant étoilé. Il pourra aussi accueillir des séminaires d’entreprises. Le Clos Landar s’inscrit dans un projet plus vaste de rénovation urbaine, avec la réhabilitation de l’ancienne Ehpad des Collonges. Estimé à plus de 6,5 M€, le financement global se partage entre la Société d’économie mixte de construction du département de l’Ain (Semcoda), la commune de L’Arbresle et le restaurateur. Travaux prévus pour 2017.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?