AccueilEconomieIndustrieReconstruction mammaire : Lyonbiopôle va accompagner la croissance d’Healshape

Reconstruction mammaire : Lyonbiopôle va accompagner la croissance d’Healshape

La jeune pousse lyonnaise Healshape est l’une des trois PME innovantes qui bénéficieront du nouveau programme d’accélération lancé par le pôle de compétitivité.
Greffon réalisé par des techniques d'impression 3D à partir de cellules prélevées sur la patiente'
Photo Healshape - Greffon réalisé par des techniques d'impression 3D à partir de cellules prélevées sur la patiente'

EconomieIndustrie Publié le ,

La jeune pousse lyonnaise Healshape est l’une des trois PME innovantes qui bénéficieront du nouveau programme d’accélération lancé par le pôle de compétitivité.

Deux ans après sa création, en janvier 2020, la start-up lyonnaise Healshape a séduit Lyonbiopôle. L'entreprise portée par Sophie Brac de la Perrière et ses cinq associés est en effet l’une des trois jeunes pousses sélectionnées par le pôle de compétitivité pour bénéficier d’un accompagnement pouvant varier de 12 à 24 mois.

Cette première promotion du nouvel accélérateur de Lyonbiopôle comprend également GAOMA Therapeutics, qui est installé à Bron, et Mag4health à Grenoble.

Healshape, un projet porteur de fortes potentialités

Soutenu par la Région Auvergne-Rhône-Alpes, le nouveau programme d’accélération a pour objectif d’accompagner le développement des entreprises pour les aider à passer des étapes stratégiques. "Leurs candidatures ont été retenues en raison de leur aptitude à atteindre des jalons significatifs rapidement, mais aussi de leur potentiel de développement économique et de leur capacité à créer de la valeur et des emplois, une fois ces objectifs atteints", indique le pôle de compétitivité lyonnais.

Dans ce contexte, le projet porté par Healshape est apparu porteur de fortes potentialités. Après une première levée de fonds à sa création, la société a finalisé un deuxième tour de table en fin d’année dernière.

Concentré sur le développement de solutions de régénération mammaire après un cancer du sein et une mastectomie, Healshape compte ainsi lancer sa première étude de faisabilité pour atteindre la preuve de concept. "Nous avons déjà réalisé des études in vivo et in vitro. Nous avons aussi lancé des études précliniques au deuxième semestre 2021. Maintenant, nous espérons démarrer les premiers tests cliniques sur des patientes d’ici fin 2023", précise Sophie Brac de la Perrière.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 03 décembre 2022

Journal du03 décembre 2022

Journal du 26 novembre 2022

Journal du26 novembre 2022

Journal du 19 novembre 2022

Journal du19 novembre 2022

Journal du 12 novembre 2022

Journal du12 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?