Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

[publi-information] Pôle emploi cultive les perspectives de carrière dans le secteur agricole

Publi-information - - Publi informations

[publi-information] Pôle emploi cultive les perspectives de carrière dans le secteur agricole
Cécile Gueux (Pôle Emploi Aura) et Pascal Servier (FRSEA Aura)

Riche d'un terroir exceptionnel et d'une formidable diversité d'activités agricoles, la région Auvergne-Rhône-Alpes regorge d'opportunités de carrières dans les métiers de l'agriculture et de l'agroalimentaire. Engagé aux côtés des professionnels de la filière, Pôle emploi propose des clés pour intégrer cet univers où les perspectives d'évolution sont réelles.

Quelque 3 millions d'hectares de surfaces cultivées, plus de 50 % de la production française d'abricots, 46 % des noix, 34 % des cerises, 31 % du vin… les chiffres suffisent à dire le poids de la région Auvergne-Rhône-Alpes dans la production agricole hexagonale. Une immense ferme régionale, qui mobilise 200 000 actifs.

"Chaque année, près de 190 000 contrats de travail sont signés, dont environ 90 % de saisonniers", précise Cécile Gueux, cheffe de projet régionale Pôle emploi Auvergne-Rhône-Alpes secteur agriculture, agroalimentaire, forêt et paysage.

Cette dynamique n'a pas été freinée par l'épidémie de Covid-19, car l'agriculture et toute la filière de l'alimentation humaine, au même titre que celle de la santé, a continué de produire, en tant que secteur prioritaire (métiers essentiels). Avec 12 996 embauches pour le seul mois de mai 2020, les employeurs qui ont continué à avoir des besoins en recrutement ont pu mobiliser la plateforme "mobilisation emploi", créée à l'initiative du gouvernement.

"C'est la saison des récoltes et l'arboriculture est particulièrement active sur notre territoire", explique Pascal Servier, en charge de la Commission emploi, formation, promotion des métiers à la FRSEA Auvergne-Rhône-Alpes et, à ce titre, secrétaire général de la CPRE (Commission Paritaire Régionale Emploi).

Dès à présent et pour les semaines à venir, la demande va porter sur les vendanges, qui nécessitent une importante main-d'œuvre. Dans le seul département du Rhône, les viticulteurs recherchent ainsi 25 000 personnes pour assurer ce temps fort de leur année.

Des besoins de main-d'œuvre tout au long de l'année

Néanmoins, Pascal Servier rappelle que la filière a besoin de bras tout au long de l'année. Des salariés en CDI, avec des conditions de travail tout à fait comparables à celles des autres secteurs, qu'il s'agisse de l'industrie ou des services : grilles de salaire, conventions collectives, réglementation du travail protectrice…

"Aujourd'hui, l'emploi dans le monde agricole ne se résume pas à une solution temporaire. C'est la porte ouverte à une carrière durable, avec de réelles perspectives d'évolution", confirme Cécile Gueux.

Pour accueillir, informer et former ces futurs salariés, Pôle emploi, en étroite liaison avec les acteurs de la filière, a mis en place un dispositif exhaustif. Ainsi, dans le cadre du PIC (Plan d'Investissement dans les Compétences), dont Pôle emploi assure le déploiement en Auvergne-Rhône-Alpes, une offre de formations est entièrement consacrée au secteur agricole.

"On comptabilise au total 136 possibilités d'actions collectives", détaille Cécile Gueux, précisant que 45 actions sont programmées d'ici la fin d'année, pour détecter de nouveaux candidats.

La semaine des métiers de l'agriculture, qui se tiendra du 2 au 6 novembre prochains, constitue le prochain grand rendez-vous dans le cadre de cette mobilisation. Les réseaux de Pôle emploi et de la filière s'associeront alors pour mettre en place des actions au niveau local et sensibiliser de nouveaux publics : visites d'exploitations, rencontres avec des agriculteurs…

Recruter pour préserver l'indépendance alimentaire de la France

Ce travail de sensibilisation et de formation est aujourd'hui essentiel, car la montée en qualification est une tendance lourde dans la filière. Le monde agricole a besoin de chefs de cultures, de responsables d'élevage, de conducteurs de machines de plus en plus sophistiquées, de responsables d'équipes, de responsables RH… Des métiers qui nécessitent de suivre des formations allant du CAP jusqu'à la maîtrise.

Pour répondre à ce besoin, Pôle emploi élabore notamment des formations "professionnalisantes" avec l'OCAPIAT (Opérateur de compétences pour l'agriculture, la pêche, l'industrie agro-alimentaire et les territoires). "En fait, tout le dispositif qui existe dans le domaine de la formation se décline dans le monde agricole : apprentissage, alternance…", résume Cécile Gueux.

Pour les demandeurs d'emploi, c'est une réelle opportunité à saisir. Comme le rappelle Pascal Servier, plus de 50 % des agriculteurs ont plus de 55 ans et ils devront trouver leurs successeurs dans les dix prochaines années pour que la France conserve son indépendance alimentaire. "Malgré toute notre bonne volonté, nos équipes et celles de Pôle emploi ne peuvent pas régler ce problème à elles seules. C'est aussi aux conseillers d'orientation, dans les collèges, d'apprendre à connaître notre filière et les métiers qu'elle propose, pour que les jeunes s'emparent du sujet", affirme-t-il en conclusion.

www.pole-emploi.fr/region/auvergne-rhone-alpes


LA RÉGION AUVERGNE RHÔNE-ALPES EN CHIFFRES (2019)

54 000 exploitations agricoles et 1 700 installations par an

102 000 actifs permanents dans les exploitations agricoles

Plus de 40 000 salariés dans l'industrie agroalimentaire

2 590 000 hectares de forêt, dont 89% de forêt productive ;

24 000 élèves et 3 700 apprentis dans l'enseignement agricole

Source : ministère de l'Agriculture et de l'alimentation




GROUPE TOUT LYON TOUT LYON ESSOR RHÔNE

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer