Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

[publi-information] Pôle emploi au service... des services à la personne

Publi-information - - Economie

[publi-information] Pôle emploi au service... des services à la personne
Yann Bouvier - Hélène Mioillan, cheffe de projet secteur services à la personne Pôle emploi, et Ingrid Jolivet, déléguée régionale UNA.

Les services à la personne constituent un formidable réservoir d'emplois. Avec le vieillissement de la population, cumulé au souhait de rester à son domicile le plus longtemps possible, le secteurs doit rapidement recruter des milliers de salariés. Pôle emploi et l'Union nationale de l'aide, des soins et des services aux domiciles (UNA) Auvergne-Rhône-Alpes se mobilisent pour relever le défi.

"Les besoins en recrutement sont importants", affirme Hélène Miollan, cheffe de projet régionale du secteur services à la personne pour Pôle em- ploi Auvergne-Rhône-Alpes. Les chiffres en attestent. D'ici deux ans, les métiers des services à la personne devront recruter plus de 12 000 personnes en Auvergne-Rhône-Alpes pour faire face aux nouveaux besoins et aux départs en retraite. Une opportunité pour les demandeurs d'emploi.

LA PROBLÉMATIQUE DE L'ACCOMPAGNEMENT DE LA DÉPENDANCE AU COEUR DES PRÉOCCUPATIONS

Les services d'accompagnement, d'aide et de soins à domicile ont engagé depuis plusieurs années des démarches de diversification de leurs activités (ménage, repassage, petit bricolage, garde d'enfant, habitat inclusif, activité de prévention de la perte d'autonomie...), afin d'offrir de nouveaux services, mais aussi des parcours d'emplois plus variés.

"L'accompagnement de la perte d'autonomie pour permettre à tous de rester à domicile demeure le cœur de l'activité de nos services adhérents et la mission principale des professionnels de terrain, qui a glissé progressivement de l'ancienne aide-ménagère vers des prestations médico-sociales", souligne Ingrid Jolivet, déléguée régionale de l'UNA Auvergne-Rhône-Alpes.

Les plus grosses difficultés de recrutement se posent pour les interventions qui tournent autour de la dépendance, avec l'aide au lever, la toilette, l'habillage, le coucher... Des actes plus techniques, mais aussi plus impliquant sur le plan psychologique, avec des situations parfois difficiles à gérer : maladie d'Alzheimer et maladies apparentées...

"Les conditions de travail sont parfois exigeantes (travail le week-end ou jours fériés, amplitudes horaires), mais ces métiers offrent aussi des avantages : de la flexibilité, avec le choix de son temps de travail, de la diversité, avec des entreprises de taille différente, dans l'associatif ou dans le secteur privé. Ils sont également très gratifiants, car ils permettent le maintien à domicile des personnes et contribuent à la lutte contre l'isolement et l'exclusion sociale", rappelle Hélène Miollan.

SENSIBILISER, RECRUTER ET FORMER AU TRAVERS D'ACTIONS TRÈS CONCRÈTES

Forums numériques, facebook live, webinaires..., Pôle emploi s'attache par tous les moyens à sensibiliser et former celles et ceux qui renforceront demain les structures qui interviennent sur ce marché.

"Nous menons notamment des actions collectives de présentation et de sensibilisation à ces métiers. Ainsi, nous avons organisé une immersion très concrète dans la réalité de ces métiers avec une structure adhérente à l'UNA. Elle avait mis à notre disposition des lits médicalisés et des lève-malades. Ainsi les demandeurs d'emploi ont pu prendre en main les équipements et se faire une idée exacte du métier", précise Hélène Miollan.

Pôle emploi s'implique également dans la formation des personnes, qu'elle concerne le savoir-être ou le savoir-faire. "La communication est essentielle pour maintenir le lien social avec les personnes dépendantes. Nous organisons donc des formations de français langue étrangère à visée professionnelle. De même, comme les outils informatiques sont de plus en plus utilisés sur le terrain et contribuent à rompre l'isolement des professionnels, nous donnons des bases solides aux personnes recrutées", ajoute Hélène Miollan. Autant d'atouts qui leur permettront d'évoluer par la suite.

Par ailleurs, dans cette démarche de formation, Pôle emploi contribue au déploiement des formations spécifiques intégrées dans le PIC (Plan d'Investissement dans les Compétences), qui a été initié par l'État en 2019. "Dans ce cadre, en partenariat avec un organisme privé, nous avons notamment monté un programme pour former des demandeurs d'emploi, qui ont été progressivement amenés au niveau Confort puis Dépendance", indique-t-elle enfin.

A cette occasion, les 15 employeurs présents se sont engagés à embaucher des personnes en CDD de 12 mois minimum, voire en CDI pour certains.

www.pole-emploi.fr/region/auvergne-rhone-alpes


LES SERVICES À LA PERSONNE EN AUVERGNE-RHÔNE-ALPES EN CHIFFRES

-Plus de 450 000 ménages fiscaux font appel aux services à la personne en Auvergne-Rhône-Alpes (source INSEE)

-12 000 emplois à créer dans les deux années à venir (source INSEE)

-L'UNA Auvergne-Rhône-Alpes regroupe 120 adhérents associatifs, publics et mutualistes, 12 000 salariés et accompagne chaque jour quelque 60 000 personnes pour 11,5 millions d'heures d'intervention.




Tout Lyon Essor Rhône LA RÉDACTION

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer