AccueilDossiersProptech : quand l'immobilier fait sa révolution

Proptech : quand l'immobilier fait sa révolution

En plein essor, la filière Proptech a atteint son pic de création d'entreprises en 2019 et dispose de sa propre déclinaison locale en région Auvergne-Rhône-Alpes. Outre une transition digitale du secteur, ce sont bien de nouveaux services que proposent les entrepreneurs locaux aux métiers de l'immobilier.
Proptech : quand l'immobilier fait sa révolution

Dossiers Publié le ,

Plus de 6 000 start-ups de la proptech existent dans le monde selon le recensement effectué par le cabinet de courtiers en assurance Unissu, et sur des champs aussi variés que la gestion, la construction ou encore la smart city.

Selon The French Proptech, mouvement des start-ups françaises de la proptech, plus de 400 start-ups de la filière sont nées en France au cours des trois dernières années. Des jeunes pousses qui ont réalisés 62 levées de fonds en 2018 et regroupé à elles seules 204 M€ d'investissement.

Ces chiffres témoignent du dynamisme d'un secteur en forte expansion en France et dans le monde, qui enregistre un pic de création d'entreprises en 2019.

"La proptech, telle que nous la définissons en tant que branche de la French Tech, englobe tout ce qui va apporter une innovation de service, d'usage ou encore de procédé dans l'univers de l'immobilier. Cela fonctionne dès lors que l'on est dans le changement de la manière de faire, sans que cela soit forcément technologique. La proptech adresse tous les métiers de l'immobilier, de la prospection foncière à la promotion, en passant par la transaction, la gestion, le financement... Il faut simplement qu'une majeure partie de l'activité soit liée à l'immobilier", définit Corentin Le Moal, fondateur de la start-up d'optimisation des charges de co-propriétés Econhomes.

Et de préciser que "l'immobilier est l'un des secteurs les plus en retard sur la digitalisation, (...) La suite de cet article est réservée à nos abonnés.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?