AccueilActualitéProjet d'aménagement de l'autoroute A46 dans le Sud lyonnais : un élargissement à 2x3 voies en vue

Projet d'aménagement de l'autoroute A46 dans le Sud lyonnais : un élargissement à 2x3 voies en vue

Depuis le 29 juin et jusqu'au 28 septembre prochain, la société d'autoroute ASF organise la concertation publique autour du projet d'aménagement de l'autoroute A46 Sud. Celui-ci doit amener à remplacer les 2x2 voies en 2x3 voies afin de désengorger le trafic.
Projet d'aménagement de l'autoroute A46 dans le Sud lyonnais : un élargissement à 2x3 voies en vue

Actualité Publié le ,

Lyon, deuxième plus grande agglomération de France, connaît depuis des décennies des difficultés de circulation. Passage quasi obligatoire pour tous les vacanciers sur l'axe nord-sud, la ville est un véritable carrefour, tout autant qu'un poumon économique pour la région avec son lot de trafic de poids lourds et le flot quotidien des salariés... Certains axes routiers sont particulièrement congestionnés, à l'image de l'A46 dans sa partie sud.

Afin de trouver des solutions à ces problèmes, Vinci Autoroute a imaginé améliorer les conditions de circulation sur l'A 46 en rajoutant une voie de circulation entre le noeud de Manissieux (échangeur 10 ) et le noeud de Ternay (échangeur 18).

A46 Sud, une circulation forte quotidiennement

Cette portion d'autoroute a été mise en service en 1993 sur une longueur de 20 km. Elle est un passage essentiel pour tout le Sud-est de Lyon, un territoire en forte expansion démographique.

La conséquence de cette situation géographique n'est autre qu'une forte congestion aux heures de pointe et en période de vacances scolaires. Quotidiennement, l'A 46 connaît en moyenne 5 heures de très fortes perturbations.

65 000 véhicules en moyenne utilisent quotidiennement les 2x2 voies de l'autoroute. Sur certaines sections, il y a pratiquement 100 000 véhicules qui circulent par jour. Parmi ces derniers, on retrouve 24 % de poids lourds qui viennent de l'Europe entière.

© Baptiste Chuzeville / L'échangeur de Manissieux sera aussi amélioré

Un projet coûteux et important

Vinci Autoroute souhaite aménager les 2x2 voies en 2x3 voies ainsi qu'améliorer le nœud de Manissieux. Les organisateurs expliquent que cet aménagement aurait un coût estimé à 250 millions d'euros.

L'article L.121-8-ll du Code de l'environnement impose à tout projet d'aménagement estimé entre 150 et 300 millions d'euros d'être rendu public. Pendant la période du 29 juin au 28 septembre, l'entreprise présente donc son nouveau projet.

Comme souvent dans ce type de cas, ce dernier fait fortement réagir. Il ne fait pas l'unanimité puisque les écologistes, des citoyens "anti-autoroutes" ainsi qu'une partie des élus de l'Est lyonnais - comme le maire de Saint-Priest Gilles Gascon - ont souhaité s'y opposer.

Une réunion perturbée par des opposants à Communay

Alors qu'une réunion publique devait se tenir à Communay jeudi 1er juillet, les locaux de la salle des fêtes ont été bloqués par une cinquantaine d'individus hostiles au projet. Pascal Mailhos, préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes, préfet du Rhône, a pris la décision d'annuler l'événement, en accord avec les trois garants.

Le préfet rappelle "que cette concertation visait à donner le meilleur niveau d'information sur ce projet pour en saisir les enjeux et les objectifs et permettre l'expression des riverains, des associations, des élus, des automobilistes... et plus largement des citoyens pour éclairer de leurs avis l'action des porteurs de projets".


Vinci Autoroute organisera d'autres réunions publiques pendant l'été pour défendre le projet.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?