AccueilSociétéPrimaires… secondaires

Primaires… secondaires

Etonnant tout de même le choix du terme pour désigner une consultation qui n’a pas vu se confronter des personnes simplistes ou bornées réagissant au premier degré, et qui auraient arrêté leurs études avec le certificat d’études… primaires. Etonnant encore, le choix de ce terme, car on ne peut pas affirmer qu’une telle consultation constituait un événement primant sur tous les autres : en matière d’élection présidentielle, c’est tout de même bien le scrutin des 22 avril et 6 mai qui… prime. Etonnant toujours, le choix de ce terme car en aucun cas, il ne s’agissait du premier acte menant à l’élection présidentielle : les écologistes ont leur candidate, le front national aussi, et l’UMP itou quand bien même il ne s’est pas déclaré formellement. Pas si étonnant que cela in fi ne dès lors que le terme français de primaires n’est qu’une simple adoption-adaptation des primaries anglo-saxonnes.

ActualitéSociété Publié le ,

Etonnant tout de même le choix du terme pour désigner une consultation qui n’a pas vu se confronter des personnes simplistes ou bornées réagissant au premier degré, et qui auraient arrêté leurs études avec le certificat d’études… primaires.
Etonnant encore, le choix de ce terme, car on ne peut pas affirmer qu’une telle consultation constituait un événement primant sur tous les autres : en matière d’élection présidentielle, c’est tout de même bien le scrutin des 22 avril et 6 mai qui… prime.
Etonnant toujours, le choix de ce terme car en aucun cas, il ne s’agissait du premier acte menant à l’élection présidentielle : les écologistes ont leur candidate, le front national aussi, et l’UMP itou quand bien même il ne s’est pas déclaré formellement.
Pas si étonnant que cela in fi ne dès lors que le terme français de primaires n’est qu’une simple adoption-adaptation des primaries anglo-saxonnes. Comme si dans le passé, une telle pratique ne nous avait pas joué des tours : souvenez-vous du sustainable development du sommet de Rio en 1992 devenu développement durable au pays de la baguette, du camenbert et du béret… Traduire sustainable par durable, cela avait une petite allure de faux sens (- 1 point), voire de contresens (- 3 points). Un peu comme si l’on prenait le terme de radical, le parti de M. Baylet, l’un des candidats à ces fameuses primaires, dans son sens américain (autrement dit partisan de réformes radicales)…
Un sujet qui pourrait être abordé à Lyon, les 18 et 19 octobre prochains, lors du colloque consacré à l’évolution du français contemporain et qui se tiendra au siège du conseil régional puis à l’université Lyon 2, 18, quai Claude-Bernard.
D. T

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?