AccueilCollectivitésPresqu'Île lyonnaise, la piétonnisation en marche

Presqu'Île lyonnaise, la piétonnisation en marche

.
Presqu'Île lyonnaise, la piétonnisation en marche

Collectivités Publié le ,

La Presqu'Île va se réinventer, la piétonnisation est lancée par un président de la Métropole déterminé à aller vite, et ne pas prolonger "l'interminable phase" de l'expérimentation. La Métropole prend la main (et non à la ville) car la compétence voirie lui incombe.

Il y aura concertation et expérimentation durant six samedis à partir de septembre 2019 (première réunion publique le 9 juillet 2019), et selon des secteurs qui seront successivement testés .

Le périmètre concerné s'étend depuis le nord des Terreaux jusqu'au nord de Bellecour. Le coeur de la Presqu'Ile sera, à terme, non plus équipé d'une seule artère piétonne avec la rue de la "Ré", mais il sera tout piéton ou presque, d'ici à septembre 2021.

Première expérimentation concrète, 21 septembre 2019, sous la forme d'une zone à trafic limité. Pour David Kimelfeld : "C'est une question de redynamisation commerciale: la Presqu'île est en perte de vitesse, pas seulement à cause des gilets jaunes, mais il y a aussi la concurrence du Village de marques de Villefontaine, et une Presqu'Île qui n'a pas bougé depuis des années. De nombreux coeurs de ville dans le monde sont passés à la piétonnisation [...] ".

Dans ce projet, la rue Grenette restera un axe de circulation ouest-est pour les voitures. D'une façon générale, les trottoirs seront supprimés, la chaussée aplanie pour favoriser la diversité des modes de déplacement. D'ici-là, gageons que la circulation des trottinettes électriques sera régulée. Les espaces verts seront plus nombreux pour limiter les îlots de chaleur. Des dispositifs de sécurité permettront de laisser passer les usagers autorisés, tels que taxis, secours etc.

David Kimelfeld

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?