AccueilActualitéPrésidentielle 2022 : résultats et réactions dans le Rhône et la Métropole

Présidentielle 2022 : résultats et réactions dans le Rhône et la Métropole

Pour ce premier tour de l'élection présidentielle 2022, la soirée électorale était à suivre sur le-tout-lyon.fr.
Présidentielle 2022 : résultats et réactions dans le Rhône et la Métropole

Actualité Publié le ,

Les résultats définitifs pour Lyon sont tombés dans la nuit.

C'est Emmanuel Macron qui arrive en tête (31,84 %), avec à peine 2000 voix de plus que Jean-Luc Mélenchon (31,06 %). Marine Le Pen est, elle, loin derrière (8,97 %). Yannick Jadot recueille 7,67 % des suffrages, soit un peu plus qu'Eric Zemmour (8,97 %).

A 6h30 : Jean-Luc Mélenchon arrive largement en tête à Villeurbanne avec 37,88 % des suffrages exprimés. Loin derrière, Emmanuel Macron recueille 25,83 % des voix. Marine Le Pen complète le pdoium avec 11,75 %.

A 23h40 : Emmanuel Macron reste devant Jean-Luc Mélenchon (30,68 % contre 25,31 %) dans la Métropole de Lyon. Marine Le Pen est 3e (17,18 %). Dans le Rhône, le trio de tête est le même mais le président sortant à une avance plus confortable (30,70) sur le candidat insoumi (20,80) et la représentante du RN (20,5 %).

A 23h35 : Michèle Morel, déléguée RN du Rhône : "Même si des candidats de gauche appelle à voter Macron, ils sont libres et je pense que de nombreux électeurs de foyers modestes de Melanchon viendront chez nous. Marine Le Pen fait une campagne de sincérité !"

Alexandre Vincendet : "Nous sommes au bord de l'implosion"

A 23h10. Alexandre Vincendet, délégué départemental Rhône LR : "C'est plus qu'une déception, on n'a pas su parler aux électeurs, de plus certains chez nous comme Eric Ciotti n'appellent pas à faire barrage à l'extrême droite, il va falloir faire le point ensemble très vite ensemble. Nous sommes au bord de l'explosion..."

A 22h55. Thomas Rudigoz, député LREM du Rhône : "Emmanuel Macron va faire une campagne de proximité, et de terrain, même si le contexte international ne s'y prête pas... Ce serait une catastrophe que Marine Le Pen arrive au pouvoir en pleine guerre, alors que le président sortant fait tout ce qu'il peut pour ramener la paix. Localement, et dans le Rhône, les députés sortants devraient être reconduits dans leur immense majorité..."

Thomas Rudigoz

A 22h55. Jean-Luc Mélenchon est également largement en tête à Givors (44% des voix). Même chose à Vénissieux (48 %) où Emmanuel Macron (18 %) et Marine Le Pen (15%) complètent le podium.

A 22h35. Jean Luc Mélenchon largement en tête à Vaulx-en-Velin.

Le candidat insoumi réunit 54% des voix ! Il devance très largement Emmanuel Macron, 17 %, et Marine Le Pen, 13 %. A noter aussi le taux d'abstention de 40 % dans la commune.

A 22h30 : Hubert Julien-Laferrière, député du Rhône ex-LREM et désormais Europe Ecologie les Verts, appelle à faire barrage au Rassemblement national : "Nous appelons toutes les électrices et tous les électeurs qui nous ont fait confiance à refuser l’extrême droite au deuxième tour en votant Emmanuel Macron. Je mesure l’amertume que cela provoque pour nombre de nos concitoyennes et concitoyens. Mais je sais aussi qu’elles et ils sont nombreux à refuser de voir notre pays renoncer à ses valeurs."

A 22h27 : Cédric Van Styvendael, maire de Villeurbanne, représentant d'Anne Hidalgo : "J'appelle, comme Anne Hidalgo, à faire barrage à l'extrême droite, à voter Emmanuel Macron au deuxième tour. C'est un bulletin de droite mais nous n'avons pas le choix, on n'est plus dans la même situation qu'en 2017, où Emmanuel Macron venait de la gauche, en 2022. Certains à gauche peuvent ne pas se sentir de voter Macron, mais il faut le faire pour absolument faire barrage... Il faudra bien sûr penser la recomposition politique à gauche et du PS mais nous n'en sommes pas là, le risque est grand de voir l'extrême droite accéder au pouvoir."

A 22h25 : le maire de Lyon, Grégory Doucet, à 22 h, avance une estimation de "vote écologiste de 8% sur sa ville et de 40% des forces de gauche et écologistes qui composent la majorité à la ville comme à la Métropole, ce qui conforte nos politiques à l'échelle de notre ville. Au national, on a trois ans pour engager nos politiques publiques sur le climat, comme l'indique la dernière analyse du Giec.C'est plutôt rassurant que les Lyonnais aient voté pour des partis comme la France Insoumise, plutôt sensible au climat."

A 22h20 : le sénateur du Rhône Thomas Dossus "déçu" par le score de Yannick Jadot.

A 22h25. Alexis Jolly, élu régional et porte-parole de la campagne de Marine Le Pen pour l'Isère. "Marine Le Pen progresse par rapport à 2017. Elle gagne 2 ou 3 points, cela va s’affiner dans la nuit. Et ce alors qu’elle avait en face, une candidature de dissidence, celle d’Eric Zemmour. Cela démontre qu’elle a fait preuve de résilience. Les Français le reconnaissent. Elle est plus plébiscitée et a une meilleure opinion parmi les Français. C’est ce qui va peut-être lui permettre de gagner dans deux semaines."

A 22h. Grégory Doucet, maire de Lyon, appelle à faire barrage à l'extrême droite : "J'appelle à faire barrage à l'extrême droite, je voterai Emmanuel Macron. Pourtant, il a été le président de l'inaction climatique. Il y a le troisième tour pour nous , et le but c'est d'envoyer le maximum de député pro-climat à l'assemblée... Nous travaillons bien avec les toutes les forces de gauche à Lyon, y compris de la France Insoumise... Ce qui est plutôt rassurant, même si on comprend que les Français ont fait un choix conservateur au premier tour, nous avons de bons espoirs sur les législatives."

A 21h50. Gérard Collomb, ancien maire de Lyon, ex-ministre de l'Intérieur d'Emmanuel Macron

"Les résultats de ce soir devraient permettre au président de la République de l’emporter au second tour. Mais la qualification de Marine Le Pen et le score important réalisé par Jean-Luc Mélenchon soulignent combien sont importantes les fractures qui parcourent la société française. Au cours des deux prochaines semaines, pour l’emporter et l’emporter nettement, il faudra savoir redonner à nos concitoyens cette espérance qu’avaient suscitée dans le pays la candidature et la victoire d’Emmanuel Macron. Il faudra, pour relever les défis qui sont ceux de notre société, que soit affirmée une volonté de rassembler l’ensemble de nos concitoyens."

A 21h45. C'est Emmanuel Macron qui arrive en tête dans la Métropole de Lyon selon les premiers résultats provisoires communiqués par la préfecture du Rhône. Il réunit 32,11 % des suffrages et devance Jean-Luc Mélenchon (20,18 % des voix). Suivent ensuite Marine Le Pen (18,61 %), Eric Zemmour (9,71 %), Valérie Pécresse (6,32 %) et Yannick Jadot (4,96 %).

A 21h32. Bruno Bernard, président de la Métropole de Lyon :"Nous sommes déçus du score des écologistes (4,5%/5%), nous avons été victime d'un vote dit "utile" qui a basculé dans les derniers jours. Malgré tout c'est le meilleur score que nous ayons fait sur un scrutin présidentiel. Au plan local pour les législatives, je suis pleinement favorable à des accords avec les autres partis de gauche, les Insoumis notamment, avec lesquels nous travaillons déjà à la Métropole, à la ville..."

A 21h30. Thibault Verny, responsable Auvergne-Rhône-Alpes du parti d'Eric Zemmour, Reconquête : "Au-delà de notre déception, nous sommes fiers d'avoir constitué le premier parti de France, avec 125000 adhérents France, 23000 en Auvergne-Rhône-Alpes, 7000 dans le Rhône, nous avons les effectifs pour présenter un candidat par circonscription dans toute la France, soit 577 circonscription..."

A 21h10. Emmanuel Macron reprend le large dans le Rhône, avec 30,37 % des voix contre 24,92 à Marine Le Pen. 12 % des bulletins ont été dépouillés.

A 20h50. Andrea Kotarac, élu à la Région et porte-parole de Marine Le Pen : "Ce soir, je pense aux électeurs de Jean-Luc Mélenchon. Ils vont avoir le choix entre Emmanuel Macron qui veut la retraite à 65 ans, rédigée par McKinsey et gérée par BlackRock, ou le choix de Marine Le Pen avec une retraite à 60 ans de 40 annuités. On va avoir le choix entre l'autoritarisme de Macron et le référendum d'initiative citoyenne de Marine Le Pen. Ce second tour, c'est le choix entre deux visions de la société."

A 20h30. ça se ressert dans le Rhône selon de nouveaux résultats provisoires (6,30 % des résultats attendus). Emmanuel Macron est toujours devant (28,45 %), mais Marine Le Pen le talonne (26,17%). Jean Luc Mélenchon est toujours troisième (15,58 %).

A 20h25. Dans plusieurs communes du Rhône, Marine Le Pen est arrivée en tête : Affoux, Ambérrieux, Chénelette, Dième, Meaux-la-Montagne, Ranchal, Saint-Appolinaire, Saint-Clément-de-Vers, Saint-Clément-sous-Valsonne, Saint-Igny-de-Vers, Saint-Nizier-d'Azergues et Saint-Romaine-en-Gier.

A 20h12. Les résultats provisoires pour le département du Rhône.

  1. Emmanuel Macron, 30,40 %
  2. Marine Le Pen, 24,32 %
  3. Jean Luc Mélenchon, 15,44 %
  4. Eric Zemmour, 8,45 %
  5. Valérie Pécresse, 6,23 %
  6. Yannick Jadot, 4,79 %
  7. Jean Lassalle, 3,57 %
  8. Nicolas Dupont-Aignan, 2,81
  9. Fabien Roussel, 1,63
  10. Anne Hidalgo, 1,53
  11. Philippe Pouton, 0,49 %
  12. Nathalie Arthaud, 0,33%

A 20h10. Depuis quelques minutes, les bureaux de vote sont fermés à Lyon et Villeurbanne, et le dépouillement peut commencer.

A 20h05. Les premiers résultats commencent à tomber dans le Rhône. A Vernay, Emmanuel Macron devance largement Valérie Pécresse et Marine Le Pen. A Chazay-d'Azergues, même constat, le président sortant recueille 37% des voix, devant Marine Le Pen, 17 %, et Jean-Luc Mélenchon, 13 %.

A 20 h. Avec un score de 28,1 % (selon les premières estimations officielles Ipsos), le président sortant, candidat de la République en Marche, est arrivé en tête de ce premier tour. Marine Le Pen s'est, elle aussi, qualifiée pour le second tour. En réunissant 23,3 % des votes, la candidate du Rassemblement national devance Jean-Luc Mélenchon qui, comme en 2017, échoue aux portes du second tour.

A 17 h, le taux de particpation au premier tour de l'élection présidentielle était de 67,11 %. Soit une légère hausse par rapport au scrutin de 2017 (66,68 %). Dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, les chiffres de la participation étaient sensiblement les mêmes que dans le Rhône, selon la préfecture (67,17%). Mais au niveau national, la tendance est à la baisse, avec une participation de 65% pour ce premier tour de la présidentielle, soit plus de quatre de points de moins par rapport à 2017.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

Journal du 29 avril 2022

Journal du29 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?