AccueilEconomieServicesPrésidence de la CMPE du Rhône : du changement dans la continuité

Présidence de la CMPE du Rhône : du changement dans la continuité

Le passage de témoin entre François Turcas et Franck Morize à la tête de la CPME du Rhône reste un évènement dans le microcosme économique local. Après 30 années de présidence, François Turcas quitte le navire mais a adoubé un nouveau capitaine pour poursuivre la mission de services aux PME qui constitue l’ADN du syndicat patronal.
Présidence de la CMPE du Rhône : du changement dans la continuité
© S.B - François Turcas passe la main à Franck Morize à la tête de la CPME du Rhône

EconomieServices Publié le ,

"Le salon Made in PME s’inscrit comme un point d’orgue de ces 30 dernières années mais c’est aussi une nouvelle étape dans la longue existence de la CPME du Rhône", explique François Turcas.

L’évènement qui a rassemblé près de 5 000 personnes à Eurexpo le 24 mars incarne d’abord la capacité du syndicat patronal rhodanien à fédérer massivement les dirigeants de ces petites et moyennes entreprises qui représentent l’écrasante majorité du tissu économique français.

"Le bilan est extraordinaire et la réussite de cet évènement dans un contexte où les chefs d’entreprise sont anxieux, montre que nous avons su répondre aux attentes de nos entreprises, ces héros incognito qui méritent la lumière".

Le 1er juillet, Franck Morize, ancien secrétaire général de la CPME du Rhône, qui avait quitté ses fonctions fin 2021 pour se consacrer à son entreprise, reprendra donc le flambeau afin de poursuivre l’œuvre de son prédécesseur qui a fait "évoluer ce club de copains en une PME de services". Si le futur président souhaite maintenir les valeurs de convivialité et de partage qui font le sel de la CPME du Rhône depuis 30, il souhaite ajouter de nouvelles briques de services à travers trois axes : l’environnement, le digital et l’innovation ainsi que la valorisation du capital humain.

"Je ne me voyais pas refuser une telle proposition émanant d’une personne que je soutiens depuis plus de 20 ans. J’ai donc accepté et c’est avec une grande joie que je poursuivrai humblement la feuille de route tracée par François. Ce n’est pas un défi, mais plutôt une chance que de défendre la cause des « petits » patrons au sein de la plus grande organisation départementale de notre mouvement", précise Franck Morize.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 05 août 2022

Journal du05 août 2022

Journal du 30 juillet 2022

Journal du30 juillet 2022

Journal du 23 juillet 2022

Journal du23 juillet 2022

Journal du 16 juillet 2022

Journal du16 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?