AccueilEconomiePourquoi la consommation de gaz a tendance à baisser

Pourquoi la consommation de gaz a tendance à baisser

Malgré une hausse en 2021 par rapport à 2020 liée à la météo, la consommation de gaz a tendance à baisser depuis une dizaine d’années en France. Explications avec Servan Le Guern, délégué concessions pour GRDF Sud-Est.
Pourquoi la consommation de gaz a tendance à baisser
© Pxhere / photo d'illustration - La consommation de gaz a tendance à baisser en France.

Economie Publié le ,

En 2021, en Auvergne-Rhône-Alpes, 36 TWh de gaz ont été acheminés. 16 TWh ont été consommés par les clients résidentiels, 11 TWh par les clients industriels et 9 TWh par les clients tertiaires. Des consommations en hausse par rapport à 2021, tout simplement car "le principal usage de gaz, c’est le chauffage. Et 2021 a été une année plus froide que 2020", explique Servan Le Guern, délégué concessions pour GRDF Sud-Est.

Bien sûr, avec la crise du Covid et le télétravail, la consommation a baissé dans le tertiaire et augmenté dans le résidentiel. Quid de l’industrie ? "La consommation varie au rythme de l’activité", précise Servan Le Guern.

La consommation de gaz baisse "d'environ 1 % par an"

Cette augmentation globale de la consommation ne reflète pas la tendance enregistrée ces dix dernières années. Celle-ci "baisse d’environ 1% par an", poursuit Servan Le Guern.

© J Dolle / Servan Le Guern, délégué concessions pour GRDF Sud-Est.

Plusieurs facteurs participent à ce phénomène. A commencer par l’amélioration de la performance des appareils. Remplacer sa chaudière par un modèle plus performant peut permettre une baisse de la consommation de 20 %.

Vient ensuite le remplacement de vieilles constructions énergivores par des logements neufs bien isolés. Ces derniers peuvent consommer trois fois moins d’énergie que les bâtiments anciens. Enfin, les travaux de rénovation énergétique jouent également un rôle important.

En Auvergne-Rhône-Alpes, le gaz est fortement concurrencé par l’électricité, en raison du développement des "usages du froid". Concrètement, on installe plus de climatiseurs dans la région que dans le Nord, par exemple, au vu des conditions météorologiques. Or, ces appareils (comme les pompes à chaleur réversibles) fonctionnent davantage à l’électricité qu’au gaz.

Le gaz vert se développe vite

100 % de gaz renouvelable injecté dans les réseaux : tel est l’objectif de GRDF au niveau national, avec un palier à 20 % en 2030.

En France, le premier site de méthanisation a été mis en service en 2012. Le pays compte aujourd’hui 351 sites et 1145 projets sont en cours. Sur Auvergne-Rhône-Alpes, 30 sites étaient en service en 2021 et une vingtaine supplémentaire est attendue d’ici fin 2022.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 25 juin 2022

Journal du25 juin 2022

Journal du 18 juin 2022

Journal du18 juin 2022

Journal du 11 juin 2022

Journal du11 juin 2022

Journal du 04 juin 2022

Journal du04 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?