AccueilCollectivitésPorte Dauphinoise de Lyon Satolas : sur le strict principe de subsidiarité

Porte Dauphinoise de Lyon Satolas : sur le strict principe de subsidiarité

Lorsque Vaulx-en-Velin était encore en Isère, le Dauphiné s’étendait jusqu’au nord-ouest de Lyon.

Collectivités Publié le ,

Puis le département du Rhône s’est mis à grossir jusqu’à englober Meyzieu en 1968 (qui fait partie du Grand Lyon), Colombier-Saugnieu en 1971 (qui fait partie de la Communauté de communes de l’Est lyonnais). Aujourd’hui, il existe une sorte d’excroissance iséroise à l’intersection des départements du Rhône et de l’Ain. C’est la communauté de communes Porte Dauphinoise de Lyon Satolas (CCPDLS), qui revendique dans son patronyme, à la fois son histoire et sa proximité avec l’agglomération lyonnaise. Elle devrait d’ailleurs changer prochainement de dénomination pour devenir communauté de communes Porte Dauphinoise de Lyon-Saint Exupéry. Ce qui permettra de mieux identifier l’aéroport et d’écarter le risque de confusion avec la commune de Satolas, qui ne se trouve pas dans cette intercommunalité. .../...

Lire la suite dans le Tout Lyon Affiches n° 5055 du samedi 29 juin 2013

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 24 septembre 2022

Journal du24 septembre 2022

Journal du 17 septembre 2022

Journal du17 septembre 2022

Journal du 10 septembre 2022

Journal du10 septembre 2022

Journal du 03 septembre 2022

Journal du03 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?