Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

"Une semaine pour 1 emploi" / L'emploi à portée de main

le - - Economie

"Une semaine pour 1 emploi" / L'emploi à portée de main
ES - Les partenaires de l'opération 1 Semaine pour un emploi autour de Pôle Emploi Auvergne Rhône-Alpes

C'est parce qu'il existe des métiers en tension, comme le bâtiment, l'hôtellerie restauration, la chaudronnerie et d'autres, qu'existe l'opération "1 semaine pour 1 emploi" (3 au 11 octobre 2019). Si les politiques, les techniciens de l'emploi et/ou les employeurs avaient trouvé la recette miracle, Pôle Emploi n'organiserait pas en cette année 2019, la quatorzième édition de ce grand rendez-vous pour l'emploi.Détails.

Ce point de rencontre entre employeurs et demandeurs d'emploi se veut gagnant-gagnant : « 15000 postes », selon Pôle Emploi Auvergne-Rhône-Alpes, sont potentiellement à pourvoir sur notre région ; 2500 entreprises participent à l'opération ; 120 manifestations sont organisées dans les 12 départements d'Auvergne-Rhône-Alpes, de types jobs datings, forums de recrutement, salons, ateliers …).

Les chefs d'entreprises qui prennent part à l'opération, sont ravis, car les rencontres sont plus directes : « Sur les forums pour l'emploi, j'avoue que nous nous arrêtons sur des profils alors que sur CV on ne les regarderait pas… », explique Thierry Regond, dirigeant-fondateur de Sunaero de Genay près de Neuville-sur-Saône (Rhône) : « Nous avons développé une activité technologique de détection de fuites sur avion et hélicoptère. Nous avons un site aux Etats-Unis, et un autre en Malaisie […] l'aéronautique est aussi un métier en tension aux USA et en Malaisie, en revanche nous n'avons pas de souci pour trouver des gens formés et très opérationnels, mais si nous voulons les garder, il faut leur proposer des plans de carrière et des évolutions au sein de l'entreprise …En France, à Genay et à Roissy, nous devons embaucher des personnes qui ne seront pas « ready to go, mais nous devrons les former, nous avons d'une certaine façon reformé le système des maîtres et des compagnons, et la synergie avec Pôle Emploi est intéressante en nous faisant approcher des personnes auxquelles on n'aurait pas pensé […] Nous avons le projet de formation aéronautique en filière, notamment sur les technologies 3D. Nous recrutons beaucoup de cadres sur Linkedin, mais pour des métiers techniques spécialisés, c'est plus compliqué. Les trois ou quatre derniers embauchés vont être formés pour aller jusqu'à l'ensemble des certifications nécessaires pour intervenir sur avion. A nous de les faire également progresser dans l'entreprise avec le risque qu'ils partent... "

Du côté de l'hôtellerie-restauration, c'est un peu le même parcours pour les chefs d'entreprises : « Nous avons dû changer de philosophie et évoluer, confie Arnaud Subled, directeur des opérations chez Maisons & Hôtels Sibuet, ouvrir à des personnes sans formation en hôtellerie-restauration, et leur permettre de progresser dans nos établissements. Il faut qu'une femme de chambre puisse devenir un jour gouvernante, et qu'un commis de cuisine puisse passer chef de partie … Par ailleurs, nous constatons dans les recrutements une notion insupportable qui se nomme "infra-bac", qui induit qu'on a beaucoup de difficultés à recruter dans l'hôtellerie-restauration une personne à bac plus deux, ayant une expérience et un parcours dans un autre secteur … »

L'entreprise d'hôtellerie-restauration Sibuet gère 11 hôtels employant 400 à 600 personnes selon les saisons, elle a mis en place, avec le concours de Pôle-Emploi et de la branche professionnelle, une formation des personnels, y compris en hôtellerie de luxe : « On espère pouvoir former 580 personnes dans les prochains mois, pour l'ensemble du bassin régional… » affirme Arnaud Subled .

« L'avantage de l'opération 1 semaine pour 1 emploi, souligne le directeur régional de Pôle Emploi Pascal Blain, c'est que très souvent le contrat de travail est à l'issue des rencontres […] cela permet de faire gagner du temps aux demandeurs comme aux recruteurs, qui ne retiendraient pas forcément ces candidats sur CV. Dans ce cadre, les conseillers Pôle Emploi misent sur les compétences des demandeurs d'emploi plutôt que sur leurs diplômes ou leurs parcours professionnels. Beaucoup de travail est réalisé autour du savoir-être […] il existe environ 130 000 personnes dans la région qui ont baissé les bras sur leur recherche d'emploi, certains ne sont même plus inscrits comme demandeurs. Nous avons des dizaines d'exemples de cas où certains sont revenus au travail, via des rencontres lors des forums […]»

Par ailleurs, les handicapés représentent 10% de la population générale des demandeurs, l'accent sera mis sur ce chômage par le partenaire Agefiph (Association de gestion du fonds pour l'insertion professionnelle des handicapés) : « L'inclusion du handicap est une priorité du quinquénat, souligne Daniel Dias, délégué régional Agefiph…nous considérons que l'opération "1 semaine pour 1 emploi" fonctionne aussi pour les handicapés …Nous devons mettre l'accent sur la formation grâce à un dispositif « Ressource handicap Formation », et inciter les entreprises à penser à intégrer des handicapés, alors qu'elles mêmes avouent pouvoir embaucher des personnes auxquelles elles n'auraient pas pensées… affirme Daniel Dias» De son côté souligne Le directeur des opérations des hôtels Sublet : « Il faut reconnaître, que les entreprises connaissent très peu le handicap… …»

Si l'on constate une reprise économique, particulièrement en Auvergne-Rhône-Alpes, les acteurs et partenaires sont unanimes à dire que l'on ne peut se satisfaire de 7,5% de taux de chômage : « On a d'un côté ce chômage et de l'autre des entreprises qui peinent à recruter […] synthétise le préfet délégué pour l'égalité des chances Emmanuel Aubry, heureusement on a vu l'entrée en formation en apprentissage augmenter de 50% cette année, L'Etat déploie un plan doté de 150 M€ pour l'année 2019 nommé plan régional d'investissement dans les compétences… qui porte ses fruits, avec 25000 entrées en formation à cette période de l'année en 2019, contre 16000 sur l'année 2018. D'où l'intérêt de continuer dans cette direction, il reste évidemment beaucoup à faire. »

https://www.pole-emploi.fr/region/auvergne-rhone-alpes/actualites




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer