AccueilEconomieIndustriePlastiflon s'agrandit à Beynost

Plastiflon s'agrandit à Beynost

Spécialisée dans l'usinage plastique, l'entreprise villeurbannaise a transféré son activité aux portes de l'Ain, dans un bâtiment industriel dimensionné pour faire face au développement de ses activités.
Plastiflon s'agrandit à Beynost
© : DR

EconomieIndustrie Publié le ,

Acteur majeur de l’agglomération lyonnaise dans l’usinage plastique (thermoplastiques et thermodurs) depuis 1993, Plastiflon se donne un peu d’air et dispose désormais d’installations qui lui permettront d’assumer totalement ses ambitions de développement. Reprise en 2014 par Thomas Perron, la TPE villeurbannaise (6 salariés) vient de transférer ses activités à Beynost, dans une unité industrielle totalisant un peu moins de 1 000 m2. Désormais propriétaire de ses murs, l’entreprise entend conforter rapidement la croissance qu’elle enregistre depuis deux ans, avec un chiffre d’affaires en progression de 15 %.


« Nous étions un peu à l’étroit dans nos locaux précédents, explique Thomas Perron. L’opportunité s’est présentée d’acheter un bâtiment industriel neuf, deux fois plus grand et parfaitement situé, à proximité immédiate de Lyon et des principaux axes autoroutiers de l’agglomération. Je n'ai pas hésité. »


Spécialisé dans les petites et moyennes séries, Plastiflon intervient dans la plupart des grands secteurs industriels : agroalimentaire, chimie, robotique, paramédical, électronique... Déjà reconnue pour son expertise dans la réalisation de profilés techniques sur mesure dans le secteur de la transitique (Ndlr : la logistique interne d’une entreprise, et l’ensemble des opérations permettant le convoyage, le transfert et la manutention de divers produits), l’entreprise entend accentuer son développement dans ce domaine.


« Avec ces nouveaux locaux et les récents investissements matériels que nous avons réalisés, nous sommes armés pour assumer nos ambitions de développement sur l’ensemble du territoire national. Nous pouvons même envisager un positionnement international dans les prochaines années », conclut Thomas Perron.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?