AccueilCollectivitésPlan d'investissement autoroutier : 15 opérations dans la région

Plan d'investissement autoroutier : 15 opérations dans la région

Plan d'investissement autoroutier : 15 opérations dans la région
L'A7 entre Chanas et Tain-l'Hermitage

Collectivités Publié le ,

Annoncé dès 2016, le plan d'investissement autoroutier (PIA) a dû être révisé afin de prendre en compte l'ensemble des observations formulées par leConseil d'Etat pour s'assurer des justes conditions de réalisation des opérations. Ce dernier vient de rendre des premiers avis positifs sur plusieurs desavenants nécessaires aux contrats des sociétés concessionnaires, ouvrant ainsi la voie à lamise en œuvre du PIA. Les décrets relatifs aux avenants aux contrats de sociétés ASF, APRRet AREA pourront être publiés à la rentrée après un nouveau passage devant le Conseil d'Etat.

D'un montant total de près de 700 M€ au niveau national, ce plan entend répondre aux besoins de mobilité au quotidien, en permettant la création de nouveauxpoints d'échanges autoroutiers, la plupart situés sur des axes de trajets domicile-travailaux abords de grandes agglomérations comme dans les territoires ruraux. Les collectivités locales concernées assureront environ la moitié du financement de ces nouveaux diffuseurs autoroutiers.

Il s'agit aussi de diminuer l'impact des autoroutes sur l'environnement, avec notamment laréalisation d'ouvrages de franchissement pour la faune, l'amélioration du traitement deseaux de ruissellement ou la suppression de points noirs bruit. Le PIA prévoit enfin la création de plus de 4 500 places de covoiturage aux abords desautoroutes, pour favoriser l'essor des nouvelles mobilités partagées.

En Auvergne-Rhône-Alpes, quinze opérations sont inscrites dans ce plan, pour un montant total d'investissement de 252 M€. Parmi les plus significatives : la création de 16 ouvrages supérieurs de traversée faune sur les A6, A36 et A71 (70 M€) ; la protection des eaux dans les zones vulnérables sur les A41, A43, A48 et A49 ; le diffuseur de Porte DrômArdèche (23,5 M€) et le demi-diffuseur complémentaire de Vienne Sud (21 M€) sur l'A7.

Deux demi-échangeurs verront le jour sur l'A7 au niveau de Saint-Rambert-d'Albon et de Saint-Barthélemy-de-Vals. Pour l'heure, la portion entre les sorties actuelles de Chanas et de Tain-l'Hermitage de 32 km est le plus long tronçon sans entrée ni sortie d'autoroute sur l'A7. Pour Pierre Jouvet, président de Porte de DrômArdèche et conseiller départemental, ces échangeurs « permettront de désenclaver notre territoire et d'améliorer les déplacements de nos habitants, notamment dans le cadre de leurs trajets domicile-travail. C'est également une immense nouvelle pour le développement de nos entreprises et l'attractivité touristique de notre territoire ».

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 28 mai 2022

Journal du28 mai 2022

Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?