AccueilActualitéSociétéPierre Richard, le bienheureux

Pierre Richard, le bienheureux

Parmi les célébrités habituées de la Bodeguita del Medio, un bar de la vieille Havane connu pour avoir créé le mojito, cocktail cubain à base de rhum, sucre et citron vert, Ernest Hemingway est sans doute le plus réputé.

ActualitéSociété Publié le ,

A l’extérieur, quelques photos témoignent du passage des grands de ce monde. Et parmi elles, un cliché de Pierre Richard, cigare à la bouche. La présence du Grand blond au milieu de ses compères peut étonner. Mais pas à Cuba où cet indécrottable distrait jouit d’une certaine popularité depuis qu’il y a réalisé, à la fin des années 1980, un documentaire du Che Guevara.
Depuis, Alexandre le bienheureux, le film d’Yves Robert qui l’a révélé au grand public, d’une grande famille bourgeoise de Valenciennes, incarne les gaffeurs et les rêveurs. Acteur, réalisateur et scénariste, Pierre Richard est le jouet de ses passions qu’il assouvit en dilettante, quitte à se frotter aux cactus de la critique qui n’a pas toujours été tendre avec lui. D’où sa carapate aux Caraïbes, histoire d’éviter que la moutarde ne lui monte au nez, ou à Gruissan, près de Narbonne, où il fait l’acquisition en 1986 d’un domaine de 50 ha. Non pour élever des chèvres, mais du vin, un corbières qu’il vend étiqueté Château Bel Evêque. .../...

Lire la suite dans le Tout Lyon Affiches n° 5051 du samedi 1er juin 2013

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 22 janvier 2022

Journal du22 janvier 2022

Journal du 15 janvier 2022

Journal du15 janvier 2022

Journal du 06 janvier 2022

Journal du06 janvier 2022

Journal du 01 janvier 2022

Journal du01 janvier 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?