AccueilSociétéPierre Poivre, un passage remarqué aux Philippines

Pierre Poivre, un passage remarqué aux Philippines

En 1521, Ferdinand Magellan découvrait l’archipel des Philippines.

ActualitéSociété Publié le ,

Si l’expédition portugaise comprenait à son bord une quinzaine de Français, leurs compatriotes, davantage tournés vers l’Amérique et le Levant, furent pourtant parmi les derniers à revendiquer une place dans la navigation et le commerce en cette région ! Il faut attendre le XVIIe siècle pour que naissent les premières « Compagnies des Indes orientales », et celle instituée par Colbert en 1664 va susciter l’enthousiasme. En un peu plus de cinquante ans, plus de 150 voyages sont entrepris par les navires français à destination de l’Asie. Les Philippines, point de relais judicieusement positionné entre la Chine et l’Indonésie, ne retient, pour l’heure, pas vraiment l’attention…
En 1685, l’agent de la Compagnie au Siam, un certain Véret, écrit qu’« on peut se procurer aux Philippines du sucre, des coquillages et surtout des pesos ». Il s’agit de la toute première mention par un Français des possibilités d’échanges commerciaux avec l’archipel 1. Il faudra néanmoins attendre deux décennies de plus pour que le capitaine Nicolas de Frondat entreprenne un premier voyage au nord de Luçon, l’île principale des Philippines. Freinés dans leur course par les Anglais, les Français vont pourtant persévérer, attirés par l’autre atout de l’archipel : les épices. C’est à Pierre Poivre (1718-1786), au nom prédestiné, que devait revenir l’honneur d’initier cette entreprise d’envergure. .../...

Lire la suite dans le Tout Lyon Affiches n° 5108 du samedi 5 juillet 2014

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?