AccueilActualitéSociétéPierre Delacroix au secours des chrétiens d’Orient

Pierre Delacroix au secours des chrétiens d’Orient

Monseigneur Barbarin a lancé un appel solennel en France pour venir en aide aux chrétiens d’Orient.

ActualitéSociété Publié le ,

Qu’est-ce qui a motivé la réponse et l’engagement de France Humanitaire ?

Nous étions sensibilisés par toutes les atrocités commises par Daech, en particulier contre les chrétiens d’Orient. Etant de culture judéo-chrétienne, je me sentais coupable de ne pas intervenir auprès de ces populations en détresse. J’ai alors rencontré Monseigneur Barbarin qui partait inaugurer une école à Erbil et lui ai proposé de mettre en place une mission médicale dans cette région. Nous avons effectué une mission exploratoire du 27 juin au 3 juillet. Nous avons visité des camps, notamment ceux de la région d’Erbil qui regroupent 20 000 réfugiés.

Quelles sont les conditions de vie dans ces camps ?

Avant d’être déplacés, les réfugiés étaient des gens qui vivaient dans leur pays, comme nous en France ; ils travaillaient. Aujourd’hui, ils sont logés dans des mobil-homes qui ne sont pas adaptés pour cuisiner. Ils font la cuisine à l’extérieur par des températures de 50°. Ils vivent de façon sommaire et leurs ressources financières s’épuisent depuis près d’un an. Le plus gros camp regroupe 5 000 personnes qui souffrent d’un manque d’accès à des soins médicaux, notamment en ce qui concerne le traitement des maladies chroniques et dentaires. Il n’existe aucune possibilité de se faire soigner les dents et les troubles de la vue.

Comment ces populations analysent-elles cette situation ?

Les gens ne font rien d’autre qu’attendre, ils tournent en rond. Très peu ont retrouvé une situation, sauf quelques médecins, professeurs. Ils sont sans emploi, sans aide. Certains sont en colère, se sentent abandonnés. Ils sont très inquiets et redoutent la répression qui risque de suivre le ramadan. Ils n’ont pas d’espoir de retour. Daech n’est qu’à une vingtaine de kilomètres. Les islamistes leur ont laissé quelques heures pour partir s’ils refusaient de se convertir à l’Islam. Ils pensaient pouvoir revenir assez rapidement, mais ils sont désormais pessimistes. Les nouvelles générations n’ont qu’une envie, celle de fuir le pays définitivement et aller le plus loin possible.

Le centre de soins dentaires ne s’adressera-t-il qu’aux chrétiens ?

Les Irakiens n’ont plus les moyens de soigner leur population. Si nous aidons les gens déplacés, qui sont une minorité, nous devrons prendre garde à ne pas créer de différences qui génèrent de l’amertume et des tensions. Donc la mission dentaire et optique s’installera dans un camp fin août dans un mobil-home. Et nous mettrons également en place, au sein d’un dispensaire gouvernemental tout neuf et équipé au cœur d’Erbil, deux ou trois salles dentaires destinées à la population en difficulté. Nous défendons nos valeurs chrétiennes en étant attentifs à la misère de toutes les populations. Nous avons proposé de faire venir en France quelques enfants qui souffrent de pathologies lourdes et qui ne peuvent pas être opérés là-bas. France Humanitaire les prendra en charge à la clinique Jean Mermoz à Lyon. Nous pourrons aussi pratiquer des interventions sur place, dans un hôpital gouvernemental, avec une équipe chirurgicale organisée. Des praticiens lyonnais sont d’ores et déjà prêts à le faire bénévolement.

.../...

Lire la suite dans le Tout Lyon Affiches n° 5162 du 18 juillet 2015

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?