AccueilDossiersPhotovoltaïque : le groupe lyonnais Terre et Lac mise sur les projets de territoires

Photovoltaïque : le groupe lyonnais Terre et Lac mise sur les projets de territoires

Terre et Lac est parvenu à lever 18 millions d'euros en septembre dernier. Un financement qui va permettre la réalisation de douze projets d'énergie solaire.
Une installation photovoltaïque sur le site de JTEKT dans la Vallée de la chimie.
© Terre et Lac - Une installation photovoltaïque sur le site de JTEKT dans la Vallée de la chimie.

Dossiers Publié le ,

Terre et Lac est parvenu à lever 18 millions d'euros en septembre dernier. Un financement qui va permettre la réalisation de douze projets d'énergie solaire.

Le groupe lyonnais Terre et Lac (10,8 M€ de CA en 2019, construction et exploitation d'infrastructures solaires photovoltaïques au sol) a réussi en septembre une première levée de fonds de 18 M€ via sa société Corfu Solaire. Celle-ci s'est associé à Mirova, société de gestion du groupe BPCE qui détient 40 % de Corfu Solaire au travers de son fonds Mirova Eurofideme 4. Un financement lui permettant la réalisation de douze projets d'énergie solaire.

"Nous allons chercher les capitaux via les fonds d'infrastructures pour financer la construction de ces projets à partir de 2021. Tous nos projets sont ensuite vendus à travers des holdings", explique Pierre-Emmanuel Martin, président de Terre et Lac.

Terre et Lac : des projets photovoltaïques cohérents

Le dirigeant évoque les difficultés liées aux autorisations d'urbanisme pour ce type d'infrastructures dans un secteur, celui des énergies renouvelables, "qui est un véritable sport de combat". Et ce dernier de préciser : "Nous avons choisi un modèle économique bâti sur la décentralisation tandis que l'Etat et le principal opérateur de l'énergie, EDF, possèdent un ADN centralisé. Autrement dit, nous jouons contre une équipe qui possède l'arbitre dans son effectif".

Une détermination qui a su convaincre Mirova."L'équipe de Corfu Solaire a su démontrer sa capacité à développer des projets photovoltaïques cohérents sur le plan de l'aménagement du territoire, remportant l'adhésion des élus locaux et de la population, et innovants en termes de technologie et de structuration financière. Ce financement s'inscrit pleinement dans notre stratégie d'accompagnement de la transition énergétique française", complète Raphaël Lance, directeur des fonds de transition énergétique de Mirova.

Retrouvez notre dossier complet "spécial finance verte"

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 26 novembre 2022

Journal du26 novembre 2022

Journal du 19 novembre 2022

Journal du19 novembre 2022

Journal du 12 novembre 2022

Journal du12 novembre 2022

Journal du 04 novembre 2022

Journal du04 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?