AccueilEconomieHomme ou femme de la semainePhilippe Giraud, porte-voix de l'emploi intérimaire

Philippe Giraud, porte-voix de l'emploi intérimaire

Le nouveau président de Prism'emploi Auvergne-Rhône-Alpes entend poursuivre son engagement en faveur de l'emploi et de la formation, notamment des jeunes.
Philippe Giraud, porte-voix de l'emploi intérimaire
Photo DR - Philippe Giraud, président de Prism'emploi Auvergne-Rhône-Alpes

EconomieHomme ou femme de la semaine Publié le ,

À 53 ans, PhilippeGiraud a été élu, le 17 novembre dernier, président de Prism'emploiAuvergne-Rhône-Alpes, la représentation régionale du syndicat des professionnels du recrutement et de l’intérim (900 agences et 3 000 permanents sur la région, 7 250 agences et 20 000 salariés permanent en France).

Il était jusqu'alors président de la région Auvergne, une fonction qu'il a occupée pendant 4 ans. " Mon implication fait écho à mon engagement, depuis toujours, en faveur de l'emploi. Nous sommes de vrais acteurs du secteur ", indique PhilippeGiraud. Un intérêt qui naît dès son premier poste dans l'intérim chez RegitVedior, puis Vediorbis, après un BTS de gestion et un bref passage comme agent général d'assurance. " J'ai tout de suite été séduit par ces métiers de mise en relation et de contact. C'est une chance de pouvoir faire un métier productif et socialement enrichissant ", poursuit le directeur de région et responsable des franchises du groupe Randstad France.

Ce Stéphanois d'origine, très attaché à la région, entend poursuivre sa mission et porter la voix des entreprises du territoire sur la question de l'emploi et de la formation. " De par notre position, nous sommes à la croisée des demandes, que ce soit de nos clients entreprises mais aussi de nos intérimaires. Nous sommes de véritables acteurs de la transformation des métiers ", indique le président qui rappelle que Prism'emploi est à l'origine de plusieurs avancées sociales, dont la création du CDI intérimaire. " La profession s'est engagée sur la création de 20 000 contrats de ce type en 2017, nous allons tenir nos promesses ", poursuit-il.

Il s'attelle, en parallèle, comme d'autres présidents de région, à la rédaction collective du livre blanc du syndicat (il y a aborde la question de l'évolution de la formation) qui sera remis aux candidats à l'élection présidentielle en début d'année prochaine. " Aucun service de l'état ne peut avoir un maillage équivalent à nos agences. Nous connaissons les territoires aujourd'hui et sommes capables d'entrevoir ce qui va s'y passer demain en matière d'emploi ", assure-t-il.

Ce passionné de football, investi dans une association sportive, reste très engagé auprès des jeunes, sensible à leurs problématiques d'emplois et de formation. Au-delà du partenariat national signé avec les missions locales qu'il fait appliquer au niveau régional, il souhaiterait monter " un grand programme d'alternance au niveau régional en collaboration avec Auvergne-Rhône-Alpes ", conclut-il. Pour le moment, le dossier est encore à l'étude.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?